actualités

trois provinces autorisées à cultiver et produire le cannabis au Maroc

trois provinces autorisées à cultiver et produire le cannabis au Maroc 2

Le Conseil du gouvernement, réuni ce jeudi 3 mars 2022 à Rabat, a autorisé trois provinces dans le nord du Royaume à cultiver et produire le cannabis à usage légal à savoir Al Hoceïma, Chefchaouen et Taounate.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du parachèvement de l’application de la loi précitée et a été élaborée par le ministère de l’Intérieur en coordination avec les départements ministériels concernés, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil.

Le projet fixe les régions dans lesquelles il est permis d’autoriser les activités liées à la culture, à la production, à l’implantation et à l’exploitation du cannabis (Al Hoceima, Chefchaouen et Taounate) avec la possibilité d’ajouter d’autres provinces suivant l’intérêt manifesté par les investisseurs nationaux et internationaux à l’égard des activités liées à la chaîne de production du cannabis. Les agriculteurs de ces régions pourront ainsi implanter et exploiter des pépinières de cannabis pour usage licite.

Le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas a indiqué que l’octroi des autorisations, notamment de production et de commercialisation du cannabis relève des prérogatives de l’Agence nationale de régulation des activités du cannabis. « Cette agence devrait ainsi accompagner les demandeurs des autorisations, notamment en leur facilitant les procédures administratives, et ce en coordination avec toues les parties prenantes », souligne-t-il. Et de préciser qu’une commission consultative sera créée à cet égard.

  les vacances de fin d’année compromises par la suspension des vols
Ir arriba