actualités

La Tannerie Marocaine, un Héritage Millénaire

La Tannerie Marocaine, un Héritage Millénaire 2

La tannerie est un art pratiqué depuis plusieurs siècles au Maroc, un des seuls endroits au monde où le tannage se fait de façon traditionnelle jusqu’à nos jours.

C’est à l’époque de la dynastie des Almohades, au 12ème siècle, que cet art s’est propagé dans le royaume, principalement depuis Fès et Marrakech. On retrouve des tanneries dans d’autres villes telles que Tétouan ou Taroudant, où la tradition se maintient et se pratique avec les mêmes techniques qu’auparavant.

C’est un art qui se pratique depuis des siècles et qui fait la renommée du Maroc. La tannerie s’est propagée dans le Royaume sous la dynastie des Almohades au XIIe siècle. Et depuis, rien n’a changé. Les matériaux et techniques utilisées sont ancestraux.

La Tannerie Marocaine, un Héritage Millénaire 3

L’empire des sens. L’odeur chatouille les narines, les couleurs excitent les pupilles et la matière terminée épouse la peau. Dans la tannerie de Chouara à Fès, ils sont plus de 500 maîtres artisans à s’affairer chaque jour dans les 1200 bassins.

Vieille de près de 900 ans, elle est la plus grande tannerie traditionnelle marocaine. Pays référence dans la matière cuir, c’est d’ailleurs «le Maroc qui a donné son nom à la maroquinerie, se félicite Oudrhiri El Ralli, directeur associé de la tannerie Rosaj de Fès. C’est un artisanat très important pour l’économie du pays.»

En plus de Fès, «la tannerie de Marrakech et à moindre mesure celle de Taroudant sont aussi, reconnues», liste Matthieu Lavielle, créateur de Sud-Maroc, un Web guide de voyage.

La tannerie Chouara:

La ville de Fès comporte trois établissements antiques de tannage, mais la plus grande est la tannerie Chouara qui est aussi la plus ancienne du Maroc. Elle existe depuis 900 ans, s’étend sur 7200 m² et plus de 500 maîtres artisans y produisent tous les jours de 3000 à 5000 peaux de cuir. Dans cette tannerie traditionnelle, tout est réalisé à la main et les matériaux et techniques sont les mêmes qu’au XIIe siècle.

  DES personnalités politiques portugaises appellent leur gouvernement et l’UE à soutenir l’intégrité territoriale du Royaume
La Tannerie Marocaine, un Héritage Millénaire 4

Plusieurs sources historiques prouvent que le tannage était une industrie importante dès les débuts de l’histoire de la ville et prenait une place importante dans l’économie ; les produits des tanneries de Fès étaient même exportés jusqu’à Bagdad. Al-Jazna’i affirme que les Almohades (fin du 12e au début du 13e siècle) possédaient un total de 86 ateliers de tannage et une autre source atteste qu’il y en avait une centaine sous les Mérinides (fin 13e au 15e siècle). La Tannerie Chouara continua de s’agrandir pour maintenant contenir 193 ateliers de tannage.

Un héritage olfactif. Qui n’a jamais senti cette odeur si particulière émaner des tanneries Marocaines ? Les couleurs font aussi la légende et marquent l’identité du cuir marocain. Dans la tannerie de Chouara à Fès, l’une des trois tanneries de la Médina de Fès qui restent fidèles à la tradition,ils sont plus de 500 maîtres artisans à s’affairer chaque jour dans les 1200 bassins.

Ir arriba