Le nouveau port Dakhla Atantique, qui est un mégaprojet structurant du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, suscite l’intérêt de plusieurs pays du continent américain.

Ainsi, une délégation économique américaine et une délégation parlementaire du Congrès de la République du Pérou, en visite au Royaume, ont effectué, mercredi, une visite au site du projet du nouveau port Dakhla atlantique, indique un communiqué du ministère de l’Équipement et de l’Eau.

En marge du Forum d’investissement Maroc-USA tenu les 8 et 9 mars à Dakhla, la délégation américaine composée d’hommes d’affaires et d’investisseurs a effectué une visite au site du projet du nouveau port.

Les deux délégations ont été reçues par les services du ministère de l’Equipement et de l’Eau, en charge du suivi de la réalisation de ce mégaprojet, précise le communiqué, qui relève que le projet du nouveau port Dakhla atlantique revêt une importance stratégique pour l’Afrique de l’Ouest et pour les provinces du Sud, notamment la région de Dakhla-Oued Eddahab. Et d’ajouter à cet égard que cette infrastructure portuaire de taille permettra de soutenir le développement économique, social et industriel de la région, dans tous ses secteurs productifs (pêche, agriculture, mines, énergie, tourisme, commerce et industries).

Ce projet à portée stratégique est de nature à doter la région d’un outil logistique moderne et évolutif qui permettra de saisir les opportunités futures offertes par le secteur du transport maritime à l’échelle internationale.

Une zone industrialo-logistique de 1.650 hectares, sera également adossée au nouveau port Dakhla Atlantique pour offrir des services industriels et logistiques de qualité, précise-t-on de même source.

À LIRE  LES Forces Armées Royales FÊTENT 65 ans de sacrifices et de dévouement pour la défense de la sécurité du pays

Avec-MAP-