actualités

Un jeune Marocain s’immole en direct sur Facebook

Un jeune Marocain s’immole en direct sur Facebook 2

La Police a réagi à la polémique suscitée par la diffusion d’une vidéo d’un jeune garçon qui s’est filmé en train de s’immoler sur les réseaux sociaux.

Ce dernier est décédé le 16 mars à la suite de brûlures de troisième degré, indique un communiqué de la Préfecture de police de Casablanca, ajoutant que le défunt a été transféré à l’hôpital où il a été placé sous contrôle médical jusqu’à sa mort.

Dans sa vidéo, Zakaria a déclaré avoir porté plainte contre ses agresseurs, le 1er mars, au poste de police de Lahraouine. Une plainte accompagnée d’un certificat médical attestant d’une incapacité de travail de 21 jours. Les deux agresseurs ont été arrêtés, mais l’un d’eux a finalement été poursuivi en état de liberté après avoir versé des pots-de-vin.

“J’ai demandé à la police de voir les enregistrements des caméras de surveillance du marché et de convoquer l’un des agents de force publique qui m’a retiré des mains de ces agresseurs, comme témoin de ce qui s’est passé, pour qu’il confirme ma version des faits, mais en vain, a-t-il poursuivi. Lorsque je suis retourné au poste de police afin de récupérer le récépissé de dépôt de plainte, des agents de police m’ont fouillé sans raison et m’ont insulté avec des termes à connotation sexuelle, avant que le récépissé ne me soit retiré.”

La Préfecture de police de Casablanca a annoncé avoir ouvert une enquête pour élucider les circonstances de ce drame. Une commission de la Direction générale de la Sureté nationale a été dépêchée pour enquêter sur les accusations du jeune garçon quant à un «mauvais traitement» qui lui aurait été réservé dans un poste de police après son insistance pour le suivi de sa plainte contre deux individus qui l’auraient roué de coups au marché de poisson au gros de Hraouiyine.

  LA 7ÈME ÉDITION DE LA Sahraouiya est de retour !

Une commission de la Direction générale de la Sûreté nationale a été mise en place pour enquêter sur ces accusations.

Ir arriba