Économie

Delassus s’engage pleinement dans l’énergie solaire

Delassus s’engage pleinement dans l’énergie solaire 2

Le Maroc a l’un des taux d’ensoleillement les plus élevés au monde. Son potentiel solaire est exceptionnel, avec des valeurs d’ensoleillement annuelles supérieures à 2 200 kWh/m2. Etant donné son ensoleillement annuel majeur, le Maroc s’est engagé lors de la conférence sur le climat COP 26, à ne plus construire de centrales au charbon qui sont responsables de 41% des émissions de CO2.

3 000 à 3 600 heures d’ensoleillement par an c’est dont bénéficie le Maroc comme ensoleillement. Engagé dans l’un des plus grands projets d’énergie solaire au monde, d’un coût estimé à 9 milliards de dollars Le Maroc fait des énergies renouvelables dont le soleil un objectif majeur pour l’avenir.

Lu projet ayant pour objectif de créer 2 000 mégawatts de capacité de production solaire d’ici 2021, cinq centrales solaires doivent être construites, comprenant à la fois la technologie de l’énergie solaire photovoltaïque et concentrée. Une fois achevé, le projet solaire fournira 38 % de la production annuelle d’électricité du Maroc.

C’est dans cette dynamique que le groupe Delassus, producteur et exportateur d’agrumes et de tomates à grignoter, s’est engagé à investir dans l’énergie solaire.

Mr Nafide, Directeur de Production de la région de Marrakech, a commencé à couvrir les besoins en énergie de 70 ha de Nadorcott. « Je reçois de l’énergie solaire pendant 330 jours par an. Grâce aux économies que je réalise sur l’électricité, je peux faire face à l’augmentation d’autres charges, comme la main-d’œuvre et les engrais. Depuis la mise en place du système solaire le 21 mai, ma facture d’électricité a baissé de 44% » indique le directeur à Freshplaza.

  Relance économique: nadia Fettah Alaoui souligne l’impératif d’avoir confiance dans les forces vives du Royaume

Dans son exploitation de tomates à Duroc, le groupe Delassus prépare l’installation d’un système photovoltaïque. L’investissement se poursuivra jusqu’à ce que les 450 ha de tomates snacking soient tous équipés.

M. Azougagh, directeur de la maintenance et des infrastructures de Duroc a déclaré : « D’ici le 22 août, nous aurons les besoins énergétiques de 40 ha’ couverts par des sources d’électricité renouvelables et propres. La première partie d’un système photovoltaïque est en cours d’installation ».

L’énergie solaire est la clé d’un avenir énergétique propre. Chaque jour, le soleil dégage bien plus d’énergie qu’il n’en faut pour alimenter toute la ferme. C’est pourquoi le groupe Delassus investit massivement dans les centrales solaires. Les coûts résultant de l’achat et de l’installation du système solaire, selon la première expérience sur les exploitations d’agrumes, peuvent être récupérés en 4 à 5 ans car les exploitations ont besoin d’électricité pour l’irrigation goutte à goutte toute l’année.

La station de conditionnement des agrumes de Delassus a été reconstruite en 2016. Le système photovoltaïque était déjà un projet stratégique. Son toit de 11 000 m2 a été conçu pour supporter suffisamment de panneaux solaires pour couvrir 60 % des besoins en électricité. Comme la station de conditionnement ne fonctionne que 7 mois par an, l’amortissement des coûts du système devrait prendre 8 à 10 ans. Une motion est envisagée par le ministère de l’Énergie pour acheter l’énergie excédentaire produite par les entreprises. Il sera alors facile et efficace d’investir dans des systèmes solaires au centre de conditionnement Delassus Citrus.

Source:agrimaroc

Ir arriba