actualités

Nasser Bourita annonce un forum économique afro-américain en juillet

Nasser Bourita annonce un forum économique afro-américain en juillet 2

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a affirmé, mardi à Rabat, que les relations entre le Maroc et les États-Unis s’appuient sur un partenariat solide, ambitieux et multiforme.

M. Bourita qui s’exprimait lors d’une conférence de presse avec son homologue américain, Antony Blinken, à l’issue de leurs entretiens à Rabat, a ajouté que les relations entre les deux pays s’appuient également sur les rapports personnels entre le roi Mohammed VI et le président américain, Joe Biden depuis leur rencontre en 2016 à Marrakech.

Évoquant certains aspects de ce partenariat entre les deux pays, M. Bourita a cité, entre autres, la coalition internationale contre Daesh et le soutien conjoint des efforts de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, les manœuvres militaires conjointes ”Lion Africain” prévues en juin prochain ou encore l’organisation à Marrakech en juillet prochain du Forum économique Afro-Américain, ce qui dénote, soutient-il, la richesse et la diversité de ce partenariat.

Après avoir noté que les relations entre le Maroc et les États-Unis transcendent le cadre bilatéral pour englober le Moyen-Orient et de l’Afrique ainsi d’autres régions dans le monde, il a fait remarquer que le partenariat maroco-américain est basé sur des valeurs et des intérêts communs ainsi qu’une vision convergente sur un ensemble de questions internationales et régionales.

Il a insisté, à ce propos, sur la forte volonté marocaine en faveur du développement de ses relations dans le cadre des multiples mécanismes dont disposent les deux pays, citant, à l’appui, le dialogue stratégique entamé il y a deux semaines ainsi que le dialogue sur les droits de l’Homme, outre l’accord de libre échange, seul instrument du genre entre un pays africain et les États-Unis, et qui plus a permis de booster les relations économiques bilatérales.

  150 migrants tentent d'entrer À Melilla

Tout en exprimant le vœu que cet accord puisse contribuer à la promotion des investissements américains au Maroc, M. Bourita a aussi évoqué l’importance de la charte relative aux objectifs du millénaire dans le développement du Royaume ainsi que les mécanismes de coopération sécuritaire et militaire solides et porteuses de nombreuses initiatives entre le Maroc et les États-Unis.

À ce propos, M. Bourita a exprimé l’ambition du Maroc à ce que ce partenariat bilatéral soit exemplaire et solide au vu de son ancrage historique et de sa capacité d’être en phase avec les défis présents sur les scènes internationale et régionale.

Il a, par ailleurs, salué la présence des États-Unis en tant que partie dans l’accord tripartite signé en décembre 2020 qui a scellé la reprise des relations entre le Maroc et Israël, relevant les résultats positifs de cet accord appelé à se renforcer davantage à l’appui de projets concrets et porteurs pour les peuples de la région, particulièrement marocain et israélien.

M. Bourita a fait savoir, à cette occasion, que les entretiens avec son homologue américain ont porté sur le partenariat maroco-américain en Afrique face aux défis potentiels ainsi que l’exploitation des immenses opportunités offertes sur les plans économique et commercial, le climat, les infrastructures, la santé ou encore la sécurité, assurant que le continent africain représente un espace propice à la coopération maroco-amérciaine.

Et de souligner l’importance de la visite au Maroc du Secrétaire d’État américain qui illustre la solidité de ce partenariat et les potentialités qu’il s’agit d’exploiter dans ce cadre au profit des intérêts des deux pays et des deux peuples et aussi en faveur de la sécurité, la stabilité et le développement dans des régions qui font l’objet d’un intérêt de premier plan.

Ir arriba