tourisme

Tourisme: l’ONMT met le cap sur Tel-Aviv

Tourisme: l’ONMT met le cap sur Tel-Aviv 2

Le Directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Adel El Fakir, mène une importante délégation d’opérateurs marocains en Israël pour promouvoir le Maroc, dans le cadre du Salon International Mediterranean Tourism Market (IMTM) qui se tient les 29 et 30 mars à Tel-Aviv.

Plus d’une trentaine d’opérateurs marocains se sont ainsi rendus à Tel-Aviv pour prendre part au Salon International Mediterranean Tourism Market (IMTM) de Tel-Aviv en Israël. Il s’agit d’une délégation conduite par le DG de l’OMNT, Adel El Fakir.

« Dès la reprise des relations diplomatiques, l’ONMT s’est mobilisé afin d’activer les connexions aériennes directes entre nos deux pays. Aujourd’hui, nous passons à la vitesse supérieure en mettant en place les jalons d’une relation durable avec l’ensemble des prescripteurs de voyages israéliens, en nouant des accords de partenariat et en lançant une grande campagne de communication et de promotion », a indiqué M. El Fakir, cité dans le communiqué.

Pour sa première participation à cet événement phare, le Maroc est fortement représenté au salon de Tel-Aviv. En plus d’être consacré destination à l’honneur du salon, le stand du Maroc s’étend sur une superficie de 250 mètres carrés au centre de l’exposition.

En marge de ce salon, l’Office a déployé depuis quelques jours un dispositif d’affichage urbain dans les artères principales de Tel-Aviv afin de faire la promotion de la destination Maroc.

Selon l’ONMT, le marché israélien est stratégique pour la destination Maroc et recèle un important potentiel de croissance avec environ 8 millions d’israéliens voyageant à l’étranger chaque année.

  Covid-19: Le démenti du ministère de la Santé sur la Surfacturation des tests

De plus, Israël compte une forte communauté marocaine qui a désormais la possibilité de se rendre dans son pays d’origine en vol direct.

Pour 2022, l’ONMT table sur 200.000 visiteurs en provenance du marché israélien. Un nombre appelé à croître exponentiellement au courant des prochaines années, selon l’Office, qui rappelle que le Maroc et Israël sont liés par des connexions aériennes directes opérées d’une part par la compagnie nationale Royal Air Maroc et d’autre part, par les compagnies israéliennes El Al, Israir et plus récemment Arkia grâce à des partenariats scellés entre ces compagnies et l’ONMT.

Ir arriba