la pêche au poulpe est interdite sur tout le long du littoral national pendant 8 semaines. Mais selon le département de la Pêche maritime, la durée de cette fermeture peut être révisée en fonction de l’évolution des indicateurs biologiques de cette pêcherie.

Cette mesure s’applique tout le long du littoral national. Le département de la Pêche maritime a souligné que cette décision peut évoluer en fonction des indicateurs biologiques de cette espèce.

Plus de 11.160 tonnes (T) de poulpes, d’une valeur globale de plus de 953,33 millions de dirhams (MDH), ont été débarqués au niveau des villages de pêche artisanale dans la région de Dakhla Oued-Eddahab, durant la campagne d’hiver de pêche de ces céphalopodes qui a démarré le 20 décembre et pris fin le 31 mars.

Le prix moyen du kilogramme de poulpe aux halles de poissons dans les quatre villages de pêche est de 85,42 DH et quelque 3.083 barques de pêche artisanale opèrent au niveau des quatre villages de pêcheurs. Rappelons que le quota global de poulpe pour cette saison d’hiver est fixé à 43.500 t, réparties sur les trois segments de pêcherie poulpière, 27.405 t pour le segment hauturier, 4.785 t pour le segment côtier et 11.310 t pour le segment artisanal de Dakhla.

À LIRE  La Chambre de Commerce et d’Industrie Maroc-Israël dévoile son plan d’action 2022