actualités

Parlement marocain : La traduction simultanée en langue arabe et amazighe à partir de lundi prochain

Parlement marocain : La traduction simultanée en langue arabe et amazighe à partir de lundi prochain 2

À compter de lundi prochain, les questions orales à la Chambre des Représentants seront simultanément traduites en arabe et en amazighe.

Le Président de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi Alami a annoncé officiellement l’adoption de la traduction simultanée en langue arabe et amazighe lors des sessions plénières hebdomadaire, consacrées aux questions orales et de la session plénière mensuelle consacrée aux questions orales adressées au chef du gouvernement.

Parlement marocain : La traduction simultanée en langue arabe et amazighe à partir de lundi prochain 3
Rachid Talbi Alami , Président de la Chambre des Représentants

L’opérationnalisation de cette étape commencera à partir de lundi 11 avril, a indiqué M. Talbi Alami dans une allocution à l’ouverture des travaux de la session de printemps de la 1ère année législative de la 11ème législature.

“Il s’agit d’un moment historique important qui doit être applaudi et mis à profit pour persévérer sur la voie de la mise en oeuvre des dispositions de la Constitution et de la loi réglementaire y afférent”, a souligné le Président de la Première Chambre.

Parlement marocain : La traduction simultanée en langue arabe et amazighe à partir de lundi prochain 4

Dans ce sillage, Il a mentionné que les organes de la Chambre ont poursuivi leurs travaux, durant la période d’inter-sessions, sur la mise en oeuvre des dispositions de la constitution et de la loi réglementaire relatives à la détermination des étapes de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe et des modalités de son intégration dans le domaine de l’éducation, dans les domaines prioritaires de la vie publique et dans les travaux de la Chambre des représentants.

Avec-MAP-

  Espagne : arrestation d’un activiste du polisario accusé d’avoir incité à commettre des actes terroristes contre les intérêts du Maroc
Ir arriba