L’Institut national d’oncologie (INO) à Rabat a réalisé une opération qui constitue une première à l’échelle nationale. Il a réussi une transplantation hépatique à partir d’un donneur vivant apparenté. « Il s’agit de la première opération chirurgicale en son genre menée avec succès au niveau national sur une femme âgée de 62 ans », indique l’INO dans un communiqué.

Il s’agit de la première opération chirurgicale en son genre menée avec succès au niveau national sur une femme âgée de 62 ans, indique l’INO dans un communiqué.

L’Institut précise que la préparation, l’exécution et le suivi des interventions de transplantation et de prélèvement de cette intervention chirurgicale, réalisée le 29 mars dernier, ont été menés conjointement par les équipes multidisciplinaires de l’INO et du Centre hépato-biliaire de l’Hôpital Paul Brousse (Villejuif, France).

A l’issue de cette intervention chirurgicale de haute précision qui a duré une douzaine d’heures, l’équipe médicale française s’est félicitée de la qualité des équipements médicaux dont dispose l’INO, permettant de réaliser des exploits dans le domaine de la santé.

Cette coopération s’inscrit dans le cadre d’un programme original de transfert d’expertise et d’autonomisation dans le domaine de la transplantation hépatique liant les centres hospitaliers marocain et français.

À LIRE  Le Parlement européen souligne le caractère stratégique des relations UE-Maroc et recommande davantage de soutien au Royaume