culture

L’art moderne marocain s’expose aux Pays-Bas

L’art moderne marocain s’expose aux Pays-Bas 2

Le musée Cobra de l’art moderne d’Amstelveen aux Pays-Bas organise, du 14 avril au 18 septembre en partenariat avec la Fondation Nationale des Musées (FNM), l’exposition «L’autre histoire : le modernisme marocain».

Une collection mettant en lumière sept décennies d’art moderne marocain, ses courants et multiples affluents est exposée au Musée Cobra d’art moderne à Amstelveen aux Pays-Bas, en partenariat avec la Fondation Nationale des Musées (FNM).

L’exposition, qui sera ouverte au public jusqu’au 18 septembre prochain, est placée sous le signe ‘’l’autre histoire : le modernisme marocain’’. Une quarantaine d’œuvres de la collection de la FNM y sont présentées. Une première aux Pays-Bas, qui accueille pour l’occasion des artistes marocains ayant fait le déplacement pour échanger autour de l’évolution de l’art moderne marocain depuis l’indépendance du Maroc en 1956 jusqu’à nos jours.

La collection est composée d’artistes majeurs de la peinture marocaine tels que Malika Agueznay, Talal Chaïbia, Mohamed Chabaa, Mohamed Drissi, Maoual Bouchaib, Mohamed Melehi, Farid Belkahia, Abdellah Fakhar, Daouad Aoulad-Sayed, Essaydi Lalla ou encore Abbès Saladi.

L’art moderne marocain s’expose aux Pays-Bas 3

‘’La scène artistique marocaine est d’une richesse exceptionnelle, et il est de notre devoir de participer à la diffusion de notre art et de le faire connaitre dans le monde’’, a déclaré à la MAP le président de la FNM, Mehdi Qotbi à l’occasion du vernissage, jeudi soir, de cette exposition auquel ont assisté l’ambassadeur du Maroc aux Pays Bas, Mohamed Basri, l’écrivain Fouad Laroui, des artistes et nombreux visiteurs.

Mettant en avant l’importance de ‘’la diplomatie culturelle’’, M. Qotbi a souligné que le rôle de la Fondation nationale des musées est aussi de ‘’promouvoir l’art et les artistes marocains au-delà de nos frontières’’.

  Le couscous du Maghreb devient patrimoine mondial de l’Unesco

‘’Cette exposition témoigne à cet égard de la contribution que peut apporter la FNM pour mettre en lumière les artistes peintres marocains dans le monde’’, a-t-il poursuivi, assurant que ce travail de construction de ponts entre institutions d’art ne va pas s’arrêter en si bon chemin.

M. Qotbi a rappelé que ce n’était pas la première que la FNM noue des partenariats de ce type, une exposition similaire consacrée à l’art marocain de l’indépendance à nos jours ayant été organisée au musée Reina Sofia à Madrid. ’’Nous préparons également une grande exposition du patrimoine archéologique commun avec l’Espagne le 24 mai prochain’’, a-t-il indiqué.

L’art moderne marocain s’expose aux Pays-Bas 4

Pour Abdelkader Benali, commissaire de l’exposition, cet évènement est ‘’une belle tribune pour présenter au public néerlandais la richesse et l’évolution de l’art moderne marocain à travers le temps’’.

‘’Nous avons conscience de la qualité et de la notoriété internationale des artistes marocains, et nous aspirons à promouvoir l’art moderne marocain auprès du public néerlandais, avide de différents courants artistiques’’, a-t-il souligné.

Et de relever que le choix des œuvres participantes n’a pas été facile, en raison de la richesse de la scène artistique marocaine et des talents dont elle regorge.

‘’Nous avons veillé à sélectionner des toiles et des créations à la fois d’artistes pionniers et d’autres issus de la nouvelle école pour montrer cette continuité dans le temps de l’art marocain, dont les thématiques touchent un large spectre d’influences et d’inspirations’’, a-t-il expliqué.

Un constat partagé par le directeur du musée Cobra d’art moderne, Stefan van Raay, qui s’est dit impressionné par la diversité et la richesse de l’art marocain et par la contribution culturelle des écrivains, artistes, stylistes et réalisateurs néerlandais d’origine marocaine.

  Le Mucem et la Fondation Jardin Majorelle signent un partenariat pour préserver le patrimoine Amazigh

‘’C’est de là où l’idée de montrer cette culture au public néerlandais est née’’, a-t-il indiqué, soulignant que ‘’l’art marocain est particulièrement polyvalent, frais, jeune et ancestral à la fois. Un art qui raconte des histoires et une culture qui a su s’irriguer d’autres influences’’.

Dans le cadre de la concrétisation du partenariat avec le Cobra Museum, la Fondation Nationale des Musées accueillera en 2023 une exposition intitulée ‘’A Multi-headed Snake’’, prêt de la collection du musée Cobra qui sera exposée au musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain.

En marge de cet évènement, le président de la FNM a visité nombre de musées prestigieux aux Pays-Bas et s’est entretenu avec des responsables d’institutions muséales des moyens de nouer et de renforcer la coopération et les échanges avec la Fondation nationale des musées.

Ir arriba