La cinéaste marocaine Asmae El Moudir, fait partie des cinq réalisatrices et productrices arabes présélectionnées par le Netflix Fund for Creative Equity.

L’objectif de ce fonds lancé en 2021 par la célèbre plateforme de streaming Netflix en partenariat avec le Fonds arabe pour les arts et la culture (AFAC) dans le monde arabe, est de soutenir la création de nouvelles opportunités en faveur des communautés sous-représentées dans l’industrie du divertissement. Asmae El Moudir recevra ainsi une subvention de 250.000 dollars pour le financement de son film «The Mother of all lies», présélectionné dans la catégorie non-fiction.

«Le monde arabe a une longue histoire de femmes dans le divertissement, et nous avons eu des succès incroyables et de premières dans la région dont nous sommes très fiers. Mais pour donner à plus de gens plus chance de voir leur vie se refléter à l’écran, nous avons besoin de plus en plus de femmes derrière et devant la caméra», déclare Nuha El Tayeb, directrice des acquisitions de contenu de Netflix pour le Moyen-Orient et la Turquie.

Cinq cinéastes arabes, toutes productrices et réalisatrices, ont été présélectionnées pour recevoir une subvention de 250.000 dollars attribuée par le fonds Netflix Fund for Creative Equity, qui vise à aider à créer de nouvelles opportunités pour les communautés sous représentées au sein de l’industrie du divertissement. Créé en 2021, ce fonds mondial entend faire entendre les voix de ces femmes cinéastes arabes et combler par ailleurs les lacunes en matière de compétences avec des programmes de formations.

À LIRE  Ligue arabe : Mise en garde de Bourita contre les dangers visant la division des pays arabes