actualités

L’iftar en bord de mer: une pratique de plus en plus prisée par les Marocains

L'iftar en bord de mer: une pratique de plus en plus prisée par les Marocains 2

La rupture du jeûne à la plage, une pratique qui s’invite de plus en plus dans les traditions ramadanesques des marocains.

Rompre son jeûne face à l’océan: une mode qui s’invite de plus en plus dans les habitudes des marocains. Des dizaines de familles se rendent sur le sable, quelques heures avant le ftour et y restent, pour leur majorité, bien après le coucher du soleil, jusqu’à des heures tardives.

L'iftar en bord de mer: une pratique de plus en plus prisée par les Marocains 3

Quelques heures avant ce rendez-vous, de nombreuses familles se rendent sur l’une des plages de leur ville ou celle d’une ville proche, avec tout l’équipement nécessaire: transats, chaises et, bien sûr, les plats traditionnels et divers du « ftour » marocain. Après la rupture du jeûne sur la plage, plusieurs familles préfèrent rester sur les lieux jusqu’à une heure tardive de la nuit, avant de regagner leurs domiciles.

L'iftar en bord de mer: une pratique de plus en plus prisée par les Marocains 4

La rupture du jeûne à la plage permet donc de trouver échappatoire, mais aussi de se détendre après une longue journée de jeûne, tout en profitant d’une ambiance très différente en famille ou entre amis.

  Taroudant : La Tbourida à l’honneur du 27 au 31 juillet
Ir arriba