Le Marocain Younes Mustapha Gharbi a remporté la première place dans la catégorie de la récitation du Saint Coran dans le cadre du Concours international «Parfum de la parole» de la récitation du Saint Coran et l’appel à la prière, selon les résultats annoncés mercredi par l’Autorité générale pour le divertissement en Arabie saoudite.

Le récitateur marocain, qualifié par les membres du jury du Concours comme «l’un des auteurs des lectures de Riwayat warch ‘an Naafi’, un mélange de performances hijazi et andalouse», a reçu un prix de 5 millions de riyals (1,33 million de dollars).

Il s’agit de la plus grande compétition en son genre dans le monde, avec plus de 40.000 participants issus de 80 pays. La valeur totale des prix du concours s’élève à 12 millions de riyals saoudiens (3,2 millions de dollars).

Le concours, dont les premières étapes ont débuté en 2019, vise à mettre en valeur les belles voix en matière de récitation et de psalmodie du Saint Coran, et de l’appel à la prière. Il s’inscrit également dans le cadre des initiatives de l’Autorité générale pour le divertissement qui cherche à mettre en exergue les talents dans leurs domaines. La compétition puise sa raison d’être dans le principe de glorification du Saint Coran et de l’appel à la prière et de la mise en valeur de la beauté des voix et du maqamat chez les récitateurs du Coran et les muezzins.

À LIRE  Le baron franco-algérien de la drogue Sophiane Hambli arrêté au Maroc