Le Maroc se classe à la 55ème place sur 169 pays dans le classement Good Country Index (GCI), occupant ainsi la première position en matière de la contribution à la paix et de la sécurité internationales.

Le Maroc est l’un des pays qui contribuent le plus au bien de l’humanité, selon the Good Country Index. Ce dernier, publié il y a quelques jours, classe ainsi le royaume à la 55e place, devant la Thaïlande (56e) et derrière la Russie (54e), parmi 169 nations

Le Maroc arrive ainsi au premier rang mondial pour la paix et la sécurité internationale. Les rédacteurs du rapport estiment que le Maroc «contribue beaucoup plus que la moyenne» grâce aux troupes de maintien de la paix et aux arriérés de cotisations aux budgets de maintien de la paix de l’ONU en pourcentage de la contribution, à travers la prévention des conflits violents internationaux ainsi qu’à la sécurité d’Internet.

Le royaume est également 34ème mondial pour la prospérité et l’égalité. Le rapport note que le Maroc contribue plus que la moyenne dans «le commerce ouvert», les «volontaires des Nations Unies à l’étranger» (soit le nombre de volontaires envoyés à l’étranger par rapport à la taille du pays, ndlr) ainsi que les sorties des Investissement direct à l’étranger. Il contribue aussi, dans la moyenne, contre le blanchiment d’argent.

Pour la science et la technologie, le Maroc arrive à la 46e place. Les rédacteurs du rapport ajoutent que le Maroc contribue beaucoup plus que la moyenne à travers les publications internationales, plus que la moyenne grâce aux étudiants internationaux et dans la moyenne par le biais des exportations de revues et des brevets.

À LIRE  Covid-19/Maroc: 6 nouvelles guérisons, 26 nouveaux cas de contamination, 8.250 au total

Le pays arrive aussi à la 87e pour la planète et le climat, la 94e place pour la Santé et le bien-être, la 100e place pour la Culture et au 128e rang seulement pour ce qui est de l’Ordre mondial.

Au global, le Maroc est troisième en Afrique, derrière l’Afrique du Sud (44e) et la Tunisie (47e). Il devance aussi ses voisins de la région MENA, en arrivant au deuxième rang, derrière la Tunisie et devant Israël (59e), les Emirats arabes unis (65e) ou encore l’Egypte (75e). Il surclasse l’Algérie (136 e), la Libye (166e) et la Mauritanie (168e).

La tête du classement est occupée par la Suède, le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Finlande. Les dernières places reviennent respectivement au Soudan (165e), Libye, République centrafricaine, Mauritanie et Syrie (169e).

The Good Country Index est fondé par le Britannique Simon Anholt, qui a conseillé au cours des vingt dernières années des présidents, des premiers ministres, des rois et des gouvernements dans près de 60 pays, son concours visant à les aider à s’engager de manière plus productive et créative dans le monde.

The Good Country Index est fondé par le Britannique Simon Anholt, qui a conseillé au cours des vingt dernières années des présidents, des premiers ministres, des rois et des gouvernements dans près de 60 pays, son concours visant à les aider à s’engager de manière plus productive et créative dans le monde.