Le Maroc et le Fonds de l’Opep pour le développement international (OPEC Fund) viennent de signer la documentation juridique relative au financement d’une partie de la deuxième phase de l’étude d’avant-projet détaillée (FEED – Front-End engineering design » du Gazoduc reliant la République Fédérale du Nigéria et le Royaume du Maroc (Projet NMGP).

Nadia Fettah, Ministre de l’Economie et des Finances a procédé, par échange de correspondance, avec Abdulhamid Al Khalifa, Directeur Général de l’OPEC Fund et Amina Benkhadra, Directeur Général de l’ONHYM, à la signature de la documentation juridique relative au financement, d’un montant de 14,3 millions de dollars, accordé par l’OPEC Fund à l’ONHYM au titre de sa contribution au financement de la deuxième phase de l’Etude d’avant-projet détaillée (FEED – Front-End engineering design » du Gazoduc reliant la République Fédérale du Nigéria et le Royaume du Maroc (Projet NMGP).

L’étude, cofinancée avec la Banque Islamique de développement (BID), consiste à élaborer la documentation pour l’exécution du projet du Gazoduc Nigéria-Maroc et à finaliser les analyses techniques, financières et juridiques y afférentes.

À LIRE  Le Maroc se prépare a l´aprés Brexit