La championne Khadija Mardi devient la première marocaine médaillée d’argent dans un championnat du monde. La désormais vice-championne du monde a été contrée en finale des poids lourds (+81 kg) par la Turque, Demir Sennur, sur le score de 4 à 1.

La Marocaine Khadija El Mardi a été sacré aujourd’hui comme vice- championne du Monde de boxe des poids lourds. Cette médaille est la première d’argent pour la boxe féminine marocaine et la deuxième de toute l’histoire de la boxe marocaine féminine après la médaille de bronze décroché par la même championne lors des championnat du monde précédent ce qui agrandit sa légende encore plus.

À 31 ans, elle a échoué en finale face à la Turque Demir Sennur, sacrée chez elle sur un score de 4 à 1. Elle remporte l’unique médaille marocaine, le pays étant représenté par 6 pugilistes.

Abdeljaouad Belhaj, président de la Fédération royale marocaine de boxe, a assisté au sacre historique de Khadija El Mardi, en attendant la médaille d’or lors du prochain championnat du monde et peut être un sacre olympique à Paris 2024.

À LIRE  Le Maroc autorise des vols exceptionnels en provenance du Portugal, de la Turquie et des EAU