actualités

Le Festival de Fès des musiques sacrées du monde de retour

Le Festival de Fès des musiques sacrées du monde de retour 2

Fès accueille la 26ème édition du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, du jeudi 09 au dimanche 12 Juin 2022, avec comme thématique « L’Architecture et le Sacré ».

Cette édition sera l’occasion de sillonner le monde et d’explorer le temps. Des artistes de toutes les confessions vont pouvoir s’exprimer à travers la musique et les chants. Amenés à raconter une histoire, ils vont pérégriner à travers les mosquées, les églises, les synagogues et les temples. Des lieux sacrés, mais également des témoignages de grands mouvements historiques et artistiques. A l’instar des migrations, des conquêtes, des révolutions philosophiques.

Le Maroc, un des plus vieux royaumes du Monde, incarne cette dimension plurielle. Son histoire est marquée par l’édification de magnifiques lieux de cultes et de savoirs tels que la grande mosquée Hassan II à Casablanca et la mosquée « Quaraouiyine », à Fès. Des lieux qui ont permis de façonner un esprit de tolérance et d’ouverture.

Le programme de cette 26è édition verra la présence de troupes artistiques en provenance de plus de 15 pays ; du Sultanat d’Oman, du Kazakhstan, d’Inde, de France, d’Italie, du Sénégal…

La soirée d’ouverture fera voyager le public de Fès à Jérusalem, en passant par le Tibet, le Taj Mahal, la cathédrale Notre-Dame, pour atterrir à Casablanca, à la mosquée Hassan II.

Le Forum de Fès prévu le 11 juin, accueillera plusieurs intervenants marocains et internationaux qui débattront autour de la thématique « L’Architecture et le Sacré ».

Ouverture sur la diversité de l’humain
Au programme, le Chœur de Chambre du Maroc qui s’est produit pour la première fois à l’occasion du 100ème anniversaire de la Cathédrale Saint-Pierre de Rabat. Le groupe composé de 25 chanteurs, propose des musiques sacrées occidentales. Il rendra hommage au chant traditionnel marocain.

  les Lions s’imposent face aux Comores (2-0) et se qualifient pour les huitièmes

Le 11 juin, c’est au tour d’Ibrahim Maalouf de se produire. Considéré comme l’instrumentiste le plus populaire de la scène musicale française, Ibrahim Maalouf propose une musique de métissage des genres qui a fait sa notoriété.

Une partie de la soirée de clôture, le 12 juin, sera animée par l’Ensemble « Al Zawiya » de Oman. Depuis sa création en 2015, cette troupe n’a cessé d’adresser au monde des messages d’amour et de paix. C’est un groupe qui s’est illustré par son ouverture sur la diversité de l’humain.

Deuxième partie de la soirée, la place est laissée grande à l’Orchestre de Fès. Les cinq parties de ce programme seront interprétées par cet orchestre dirigé par l’incontournable Mohamed Briouel qui sera accompagné des chantres (monchidin) de Meknès. Un hommage particulier sera rendu aux musiques andalouses, ainsi qu’aux traditions musicales de Fès et Meknès.

Associant autant le sacré que le profane, le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde a su répondre au fil des éditions aux attentes variées des publics divers.

Source: courrier de l’Atlas

Ir arriba