La compagnie aérienne low cost easyJet a annoncé lundi une réduction de vols pendant la période estivale en raison du manque de personnel et des plafonds de vols dans les principaux aéroports.

La compagnie aérienne EasyJet a décidé de réduire plusieurs vols le mois prochain dont ceux opérés vers le Maroc depuis la France et le Royaume-Uni en raison notamment des limitations mouvements d’avions imposées par les aéroports de Londres-Gatwick et Amsterdam.

Le nombre de vols d’EasyJet opérés depuis sa base à Paris-Charles de Gaulle baissera de 9,8 % en juillet 2022, fait savoir Aeroroutes. La compagnie a d’ores et déjà réduit son offre de siège. Le nombre de siège s’élève à 209 562, soit une baisse de plus de 24 000 par rapport à la première semaine de juin. Les destinations d’EasyJet au départ de Roissy dont les fréquences hebdomadaires seront réduites dès le mois prochain : Belfast International, Bristol, Catane, Copenhague, Cracovie, Faro, Lisbonne, Manchester, Marrakech (de 16 à 13 vols par semaine), Milan (Linate et Malpensa), Palma de Majorque, Porto, Pula (de 13 à 9), Split et Venise.

EasyJet a déjà annulé des centaines de vols au cours des deux derniers mois pour des raisons liées à des pannes informatiques et à des problèmes de personnel après l’augmentation des cas suite à la propagation du coronavirus.

La compagnie a affirmé qu’il y a eu une « accélération sans précédent » dans le secteur suite à la suppression des restrictions de voyage, précisant qu’elle annulait les vols pour renforcer sa résilience, face à des problèmes opérationnels tels que « le manque de personnel dans les services d’assistance au sol et dans les aéroports, ainsi que des retards dans le contrôle du trafic aérien ».

À LIRE  Ait Taleb: «Le royaume est prêt à faire face au variant Omicron»

Le directeur général d’EasyJet, Johan Lundgren, a indiqué que la compagnie sera en mesure de faire voler les passagers qui seront affectés par les annulations sur d’autres vol et beaucoup le même jour que celui réservé à l’origine ».

Une limite sur les vols a également été introduite par l’aéroport Schiphol d’Amsterdam.

L’aéroport de Gatwick, le deuxième plus fréquenté du Royaume-Uni, limitera les décollages et atterrissages quotidiens à 825 en juillet et 850 en août après que la décision a été prise à la suite d’un examen de ses opérations.

Les jours les plus chargés, les compagnies aériennes seront invitées à annuler jusqu’à 50 vols, ce qui obligera des milliers de passagers déjà réservés à trouver des départs alternatifs.

Les aéroports ont connu des scènes chaotiques pendant des semaines alors qu’ils luttent pour faire face à la maladie du personnel due au Covid-19.