actualités

Le Maroc, un pays leader en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme

Le Maroc, un pays leader en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme 2

Les participants à une conférence, organisée, jeudi à Casablanca, à l’initiative de l’association marocaine de victimes du terrorisme, ont affirmé que la stratégie holistique, intégrée et proactive du Maroc en termes de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme a fait du Royaume un pays leader en la matière.

Les intervenants lors de cette rencontre, tenue sous le thème «Le terrorisme à l’ère post-Covid», ont salué la stratégie de lutte anti-terroriste adoptée par le Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, relevant que cette stratégie s’appuie sur une vision globale et intégrée associant différents volets et reposant également sur d’autres mécanismes internes qui ont renforcé ses capacités à faire face aux dangers que représentent les groupes terroristes.

Ils ont été unanimes à souligner que le Maroc, contrairement à plusieurs autres pays, a réussi à adopter une approche proactive en matière de lutte anti-terroriste, mettant en avant les pas importants franchis par le Royaume en ce qui concerne la restructuration du champs religieux.

Ils ont de même salué les efforts fournis pour préserver les mosquées de toute exploitation et d’améliorer l’éducation et la formation pour promouvoir les valeurs religieuses et de citoyenneté.

Les intervenants, dont le journaliste et acteur associatif Bachir Znagui, le chercheur dans les questions de l’islam politique et des organisations extrémistes, Said Lakhal, et l’écrivain Salah Boussrif ont aussi mis en exergue l’importante contribution du Maroc aux efforts internationaux de lutte contre le terrorisme, notamment aux côtés de la Coalition mondiale contre Daech.

Ils ont également mis en garde contre les menaces terroristes en Afrique, au Moyen Orient et dans d’autres régions dans le monde, insistant sur la nécessité d’apporter des réponses concrètes pour contrecarrer l’extrémisme dans le continent africain.

  Le Forum EMI-Entreprises du 11 au 13 mai à Rabat

Dans ce sens, ils ont mis l’accent sur l’importance de lancer un débat plus profond pour faire face aux nouveaux défis, exprimant leur inquiétude quant à la montée du terrorisme en Afrique.

Les intervenants ont par ailleurs souligné la nécessité pour la Coalition mondiale contre Daech de soutenir l’Afrique, afin de créer des opportunités de développement à même de combattre l’extrémisme et le terrorisme.

Ir arriba