Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie de Bank Al-Maghrib (BAM) au titre du mois de mai indiquent une poursuite de l’amélioration de l’activité.

Ainsi, la production se serait accrue dans toutes les branches d’activité à l’exception de la “chimie et parachimie” et de l’”électrique et électronique” où elle aurait plutôt baissé, précise la Banque centrale dans son enquête basée sur des données collectées entre le 1er et le 30 juin 2022.

Dans ces conditions, le taux d’utilisation des capacités de production (TUC) se serait établi à 73%, ajoute la même source.

Maroc: l'activité industrielle poursuit son amélioration 1

Pour ce qui est des ventes, elles auraient connu une stagnation, recouvrant une hausse dans la “mécanique et métallurgie” et dans l’”électrique et électronique”, une baisse dans le “textile et cuir” et dans la “chimie et parachimie” et une stagnation dans l’”agro-alimentaire”.

Les commandes auraient augmenté dans l’ensemble des branches d’activité à l’exception du “textile et cuir” et de l’”électrique et électronique” où elles auraient stagné. Pour ce qui est des carnets de commandes, ils se seraient situés à un niveau inférieur à la normale dans toutes les branches à l’exception de l’”agro-alimentaire” et de la “chimie et parachimie” où ils se seraient établis à un niveau normal.

Pour les trois prochains mois, les industriels s’attendent à une amélioration de l’activité. Toutefois, 20% d’entre eux n’ont pas de visibilité quant à l’évolution future de la production et 30% pour ce qui est des ventes.

À LIRE  Les recettes douanières dépassent 51,38 MMDH à fin septembre 2021