Les éléments de police à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca ont interpellé, mercredi, sur la base de données précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), deux citoyens issus d’un pays d’Afrique subsaharienne pour leur implication présumée dans le trafic international de cocaïne.

Les suspects, âgés de 31 et 33 ans, ont été interpellés immédiatement après leur arrivée à bord d’un vol en provenance d’un aéroport d’un pays de l’Afrique centrale, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), précisant que les fouilles minutieuses de leurs valises ont permis la saisie de 6 plaquettes de cocaïne d’un poids total de 17 kg et 685 grammes de cette drogue.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par la brigade nationale de la police judiciaire pour déterminer les ramifications locales et internationales de cette activité criminelle, ajoute la même source.

Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de sécurité en vue de renforcer les capacités des brigades de la police des frontières pour mener à bien leurs opérations de surveillance des frontières et de lutte contre les réseaux de trafic international de drogues et de psychotropes, conclut le communiqué.

À LIRE  Les projets de dessalement d’eau de mer, des solutions incontournables pour faire face à la sécheresse