Plus de 380.000 spectateurs ont assisté à la 17ème édition du Festival Timitar, dont le rideau est tombé samedi soir à Agadir.

Cette édition, qui a célébré la joie des retrouvailles, s’est achevée en apothéose aux rythmes d’un bouquet de sonorités Salsa, Chaabi, Rways et nouvelle scène, ayant séduit les festivaliers venus de la capitale du Souss et des autres villes marocaines.
Le public de la ville d’Agadir ainsi que ses visiteurs ont répondu présents à ce rendez-vous incontournable. Les amateurs de rythmes divers ont investi, en masse samedi, les deux scènes : l’historique Place Al Amal ainsi que la place Al Wahda au bord de la mer et qui a été dédiée à un public plus jeune, offrant ainsi aux festivaliers un choix hétéroclite et pourtant cohérent, de découverte musicale dans la ville.
La foule en liesse à la place Al Amal, a chanté en chœur les tubes du groupe mythique Oudaden qui l’a emporté dans un voyage sublime de rythmes et de sonorités ancrés dans l’ADN de la région du Souss et au-delà.
Le show de l’artiste Hatim Amor fut l’un des moments les plus attendus et les plus forts de la soirée.
Ce talentueux artiste de la nouvelle génération a enflammé la scène de la place investie de milliers de personnes qui ont repris en choeur tous ses grands tubes connus. La montée sur scène de l’artiste du chaâbi Abdelaziz Stati a eu pour effet de créer une ambiance joyeuse et décontractée, offrant à ses fans un moment de communion parfaite, renouant avec la joie et le lâcher prise d’avant la pandémie.
L’ambiance de joie et de détente régnait également sur la scène de la Place Al Wahda avec les concerts grande ambiance, signés Ahmed Amaynou, Hoba Hoba Spirit, et Jamal Rass Derb.
Selon les organisateurs, une fois encore Timitar a réussi à créer des moments de joie, de communion et à revivifier de beaux souvenirs qui restent à jamais gravés dans les mémoires.
Un succès qui se réitère d’année après année et dont les piliers sont les Gadiris eux mêmes, avec l’implication et le dévouement constants de bénévoles, de ses sponsors et du soutien des acteurs institutionnels et des autorités locales, notamment le conseil communal d’Agadir, le conseil de la Région Souss-Massa, la wilaya de la Région, l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), le Conseil Régional du Tourisme (CRT) de Souss-Massa et l’Association des Hôteliers d’Agadir.
Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et organisée sous le signe « Les artistes Amazighs accueillent les musiques du monde », la 17ème édition du Festival Timitar a proposé cette année 18 concerts et une programmation musicale riche qui prône les valeurs de la tolérance et du vivre ensemble.
Classé en 2014 parmi les 25 meilleurs festivals internationaux du monde par le prestigieux magazine anglais « Songlines », le festival « Timitar » se veut un melting-pot où se mêlent cultures et traditions par le lien musical universel.

À LIRE  Bac 2020: toutes les mesures préventives ont été prises pour préserver la santé des intervenants