Le directeur général de l’OMS a déclaré samedi une urgence de santé publique de portée internationale concernant la variole du singe.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclenché son plus haut niveau d’alerte pour tenter de juguler la flambée de variole du singe, qui a frappé près de 17 000 personnes dans 74 pays. « J’ai décidé de déclarer une urgence de santé publique de portée internationale », a annoncé Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’un point de presse samedi 23 juillet, précisant que le risque dans le monde était relativement modéré à part l’Europe où il est élevé.

Le Dr Tedros a expliqué que le comité d’experts n’avait pas réussi à atteindre un consensus, restant divisé sur la nécessité de déclencher le plus haut niveau d’alerte. In fine, c’est au directeur général de trancher. « C’est un appel à l’action, mais ce n’est pas le premier », a souligné Mike Ryan, le responsable des situations d’urgence de l’OMS, qui dit espérer que cela va mener à une action collective contre la maladie.

Avec-AFP-

À LIRE  Message de félicitations du Roi à Soufiane El Bakkali, sacré champion du Monde du 3.000 m steeple