actualités

La romancière franco-marocaine Leila Slimani présidera l’International Booker Prize 2023

La romancière franco-marocaine Leila Slimani présidera l'International Booker Prize 2023 2

La romancière franco-marocaine Leïla Slimani présidera le jury de l’édition 2023 de l’International Booker Prize, prestigieux prix littéraire décerné chaque année à un livre traduit en anglais et publié au Royaume-Uni ou en Irlande.

L’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani présidera le jury de l’édition 2023 de l’International Booker Prize, indique l’organisation de cette célèbre récompense anglophone. Elle sera accompagnée, dans le travail de sélection des titres de mars, puis d’avril, avant la désignation du lauréat en mai, par quatre autres membres. Ils auront la lourde tâche de désigner le successeur de Geetanjali Shree, première romancière hindi à remporter la prestigieuse récompense.

Leïla Slimani succède ici à Frank Wynne, premier traducteur à présider le jury de l’International Booker Prize. Il avait profité de la mise en avant liée à cette fonction pour appeler à l’amélioration de la condition générale de son métier dans le monde.

Elle renoue également avec une fonction qu’elle connaît, puisqu’elle est fut présidente de l’édition 2018 du Prix du Livre Inter. Dans un communiqué du prix littéraire international, elle déclare : « La fiction est ma maison et je suis plus qu’heureuse de pouvoir y vivre plusieurs mois, entourée d’amis et de collègues, pour célébrer notre passion des mots et des histoires. C’est un grand honneur et une grande responsabilité de remettre ce prix prestigieux à un romancier et à son traducteur. »

La Franco-Marocaine est connue outre-Atlantique grâce au succès de son roman Chanson douce, publié chez Gallimard en 2016 et traduit sous le titre The Perfect Nanny (par Sam Taylor pour PRH). Une œuvre qui lui valut le prix Goncourt l’année de la parution du livre, et qui, aux États-Unis, a été dans le top 10 des meilleurs livres de 2018 du New York Times.

  L'OMS demande un accès équitable aux futurs vaccins de COVID-19 en Afrique
Ir arriba