Le fondateur suisse du Village des enfants de l’Atlas, Hansjörg Huber, est décédé des suites d’une longue maladie.

L’annonce du décès de Hansjörg Huber a été faite par l’Association Les Enfants de l’Atlas, un orphelinat situé à 30 km au Sud de Marrakech, accueillant 180 enfants dont 20 en situation de handicap, qu’il a lui-même construit.

Fondateur d’Atlas Kinder et de l’association Les Enfants de l’Atlas, Hansjörg Huber est décédé, samedi dans la nuit, a rapporté dimanche l’ONG. L’associatif d’origine suisse est connu pour avoir construit un orphelinat à Tahanaout, qui recueille des centaines d’enfants, dont certains en situation de handicap. Hier, défunt a été inhumé au cimetière européen de Marrakech.

Hansjörg Huber a réussi à faire de cet orphelinat installé dans un petit village au voisinage de Tahannaout, un havre de paix. Toute sa vie, il s’est dédié au bien être des jeunes enfants abandonnés. L’orphelinat est composé de plusieurs maisons d’habitation, d’espaces de jeux et aussi de salles d’étude. De son vivant, il a pu apporter la joie de vivre à plus de 150 enfants et plus de 40 travailleurs afin de tenir la promesse qu’il s’est faite dans sa jeunesse : être là pour ceux qui en ont le besoin.

À LIRE  Message de félicitations dU Roi à Akhannouch suite à sa réélection à la tête du RNI