Économie

Gazoduc Nigéria-Maroc : signature d’un memorandum ce jeudi à Rabat

Gazoduc Nigéria-Maroc : signature d’un memorandum ce jeudi à Rabat 2

Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc est en pleine phase de concrétisation. Ce jeudi 15 septembre verra une nouvelle étape de l’initiative avec la signature d’un mémorandum d’entente entre la Compagnie pétrolière nationale nigériane (NNPC Ltd), l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) du Maroc et la CEDEAO, à Rabat.

Le projet du gazoduc Nigeria-Maroc a été au centre des discussions, mardi 13 septembre à Abuja, entre le président-directeur général de la Compagnie pétrolière nationale nigériane (NNPC Ltd), Mele Kyari et le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Omar Alieu Touray.

La visite était en préparation de la signature d’un mémorandum d’entente entre la NNPC Ltd, l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) du Maroc et la CEDEAO, prévue le 15 septembre à Rabat.

Lancé en 2016 à Abuja sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI et du président nigérian Muhammadu Buhari, le gazoduc Nigeria-Maroc, un projet d’envergure, doit acheminer le gaz nigérian vers plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, vers le Maroc et, à travers le Maroc, vers l’Espagne et l’Europe.

La gazoduc aura également des retombées économiques considérables sur la région, en exploitant une énergie propre qui respecte les nouveaux engagements du continent en matière de protection de l’environnement.

Le projet permettra en plus de donner à l’Afrique une nouvelle dimension économique, politique et stratégique et placera le Maroc et le Nigeria comme deux leaders de la coopération Sud-Sud au niveau du continent africain.

Le méga-projet de gazoduc Nigeria-Maroc, dont l’étude de faisabilité a été entamée en mai 2017 avec un coût de plusieurs milliards de dollars, avait été lancé au cours de la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI, en décembre 2016 à Abuja, et un accord y afférent avait été signé, le 10 juin 2018, lors d’un déplacement à Rabat du président nigérian Muhammadu Buhari.

  COVID-19: le fonds spécial reçoit un nouveau don de 500 millions de dirhams

Au cours de cette visite, la NNPC Ltd et la Commission de la CEDEAO ont réaffirmé leur engagement envers le projet qui, une fois achevé, fournira du gaz aux pays d’Afrique de l’Ouest en passant par le Maroc, puis l’Europe. La NNPC Ltd et l’ONHYM vont également signer deux mémorandums d’entente avec la Société mauritanienne des hydrocarbures (SMH) et Petrosen du Sénégal, qui devraient tous deux participer au projet.

Ir arriba