La 5é édition du Festival Gnaoua Show pour le Monde se tiendra, les 23 et 24 septembre à la place mythique Jemaâ El Fna, sous le signe «Un bon successeur à un bon prédécesseur».

Organisé par l’association Le Grand Atlas et l’association Hmitti pour la Culture et la Création Artistique, ce festival connaitra la participation de six troupes représentant les villes de Rabat, Casablanca, Essaouira et Marrakech, dirigées par des maâlems chevronnés de l’art Gnaoua, tels que Aziz Baqbou, Hassan Boussou, Houssam Gania…, ont souligné les organisateurs lors d’une conférence de presse, tenue vendredi à Marrakech.

« Nous avons eu l’idée de créer ce festival après l’édition 2019 du Festival National des Arts Populaires. Nous avons constaté l’importance d’organiser un festival de grande envergure pour célébrer l’art Gnaoua, un art authentique reconnu par l’UNESCO en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité », a souligné Mohamed Knidiri, président l’association Le Grand Atlas.

Afin de préserver ce genre musical populaire, « l’Association Le Grand Atlas a scellé un partenariat avec l’association Hmitti pour la Culture et la Création Artistique afin de fédérer les efforts pour permettre à ce festival de se faire une place parmi les grands festivals, à l’instar du Festival Gnaoua d’Essaouira », a relevé Knidiri.

Et de souligner que « ce genre musical a de nombreux aficionados qui apprécient ses rythmes et ses lyriques, ainsi que l’aspect spirituel et les développements qu’il connait à tous les niveaux ».

Pour sa part, le président de l’association Hmitti pour la Culture et la Création Artistique, Othman Ait Hmitti, a indiqué que le festival « bénéficie du soutien de nombreux partenaires, dont l’Association Le Grand Atlas, la Direction régionale de la Culture, le Conseil régional Marrakech-Safi, le Conseil communal, le Conseil de l’arrondissement Médina et la Fondation Al Omrane ».

À LIRE  Covid-19: 4.661 nouveaux cas en 24H et plus de 12,9 millions de personnes complètement vaccinées

« Nous aspirons que cette édition soit couronnée de succès et réalise le slogan qu’elle porte », a-t-il dit, faisant savoir que cette édition connaitra la participation de mâalems chevronnés, « afin de rester fidèle à son esprit et répondre aux aspirations d’un public qui apprécie ce genre musical classé au patrimoine immatériel. »

A rappeler que le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO a procédé, en 2019, à l’inscription de l’art Gnaoua à la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.