Condamné à mort, par les séparatistes pro-russes de Donetsk, le jeune Maroco-Ukrainien Brahim Saâdoun est libérée à la suite d’une médiation du prince héritier Mohammed ben Salmane.

Selon le Ministère saoudien des Affaires étrangères, dix prisonniers ont été libérés, grâce à la médiation du prince héritier du Royaume Mohammed bin Salman, dans le cadre d’un échange entre la Russie et l’Ukraine, rapporte l’agence de presse saoudienne (SPA).

Celle-ci précise qu’il s’agit de ressortissants du Maroc, des États-Unis d’Amérique, du Royaume-Uni, de la Suède et de la Croatie.

L’étudiant marocain Brahim Saadoune libéré, Merci à Sa Majesté le Roi Mohammed VI 1

L’avion transportant les dix condamnés à mort est arrivé ce mercredi en Arabie saoudite. Il s’agit du Marocain Brahim Saadoune, des Américains, des Britanniques, des Suédois et des Croates, condamnés tous à mort en juin dernier par la Chambre d’appel de la Cour suprême de la soi-disant ‘République’ autoproclamée de Donetsk.

Depuis sa capture, le Royaume du Maroc a suivi de très près et avec discrétion la situation de Brahim Saadoune, citoyen marocain naturalisé ukrainien en 2020 qui s’est installé en Ukraine en 2017 pour y poursuivre des études à l’université d’aéronautique et de sciences aérospatiales de Kiev qu’il n’a pas achevées.

L’intervention du Prince Héritier saoudien Mohamed Ben Salmane pour libérer Brahim Saadoune et les autres prisonniers de guerre, confirme l’excellence des relations historiques qui lient les royaumes du Maroc et d’Arabie Saoudite sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du Serviteur des Lieux saints, le Roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud, Souverain d’Arabie saoudite.

Pour rappel, Saadoun a été condamné, jeudi 9 juin 2022, à l’issue d’un procès éclair, par la Cour suprême de la République populaire autoproclamée de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine, au même titre que Aiden Aslin et Shaun Pinner, deux Britanniques. On lui reproche d’avoir combattu aux côtés de l’armée ukrainienne en qualité de mercenaire.

À LIRE  Célébration de la Journée nationale du commerçant sous le signe de la digitalisation