actualités

L’imam Iquioussen, recherché par la France, arrêté en Belgique

L'imam Iquioussen, recherché par la France, arrêté en Belgique 2

L’imam marocain Hassan Iquioussen, mis en cause en France pour des propos jugés «contraires aux valeurs de la République» et visé par un mandat d’arrêt européen, a été arrêté ce vendredi 30 septembre près de Mons, en Belgique.

L’imam marocain Hassan Iquioussen, visé par un mandat d’arrêt européen délivré par la justice française, a été arrêté, vendredi 30 septembre, près de Mons, en Belgique, a indiqué à l’AFP le ministre belge de la Justice.

«Je peux vous confirmer qu’il a été arrêté ce jour par la police», a déclaré le ministre, Vincent Van Quickenborne. Selon une source policière française, il a été interpellé par la police belge «sans incident». Il a été écroué dans la soirée à Tournai, ville belge proche de la frontière française, selon une source proche du dossier.

Selon une source policière française, il a été interpellé par la police belge « sans incident ». Une source proche du dossier a indiqué il a été écroué dans la soirée à Tournai, ville belge proche de la frontière française.

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé fin juillet l’expulsion de ce prédicateur, fiché S (pour sûreté de l’Etat) par la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) « depuis dix-huit mois », selon lui.

L’homme né en France et de nationalité marocaine a martelé qu’il était «Français (…) dans (sa) tête», et qu’il est parti à l’étranger «car on m’a demandé de quitter mon pays», ajoutant : «je n’ai pas attendu que le ministre se fasse plaisir en m’expulsant manu militari (…) devant les caméras».

L’arrêté d’expulsion lui reprochait « un discours prosélyte émaillé de propos incitant à la haine et à la discrimination et porteur d’une vision de l’islam contraires aux valeurs de la République ».

  Le journaliste Salaheddine Ghomari n'est plus
Ir arriba