Sept banques marocaines figurent parmi les plus puissantes de la région nord-africaine en 2022. C’est ce qui ressort du classement d’African Business.

Il s’agit d’Attijariwafa Bank, la Banque centrale populaire du Maroc, Bank of Africa-Groupe BMCE, la Société Générale Marocaine des Banques, le Crédit Agricole du Maroc, la BMCI Maroc et le Crédit Immobilier et Hôtelier (CIH). Le Maroc possède la plus forte proportion de banques parmi les plus importantes en Afrique du Nord, indique le rapport.

Attijariwafa Bank se distingue dans cette liste, qui figure également dans d’autres classements bancaires pour son volume d’affaires. Attijariwafa est la plus grande banque du Maroc avec des actifs totaux de 63,7 milliards de dollars et un capital de marché de 6 milliards de dollars. La plus grande banque du Royaume n’est dépassée dans la liste des entreprises africaines que par la National Bank of Egypt, la première institution bancaire de la région d’Afrique du Nord.

Derrière Attijariwafa Bank se trouve la Banque centrale populaire du Maroc, avec une capitalisation boursière de 4,7 milliards de dollars et des actifs totaux de 49,8 milliards de dollars.

La troisième banque marocaine sur la liste est Bank of Africa-Groupe BMCE. Une banque avec une capitalisation boursière de 3 milliards de dollars et des actifs totaux de 37 milliards de dollars.

Attijariwafa Bank, Central Popular Bank et Bank of Africa-BMCE Group sont présents sur la moitié des marchés africains. Commençant en Afrique de l’Ouest, elles se sont étendues vers le sud, jouant un rôle clé dans le plan très annoncé du Maroc pour stimuler le commerce avec l’Afrique subsaharienne afin de compenser le ralentissement de la croissance chez les partenaires commerciaux traditionnels du Maroc dans l’Union européenne.

À LIRE  Othman Benjelloun : « Le secteur bancaire mobilisé en faveur des jeunes porteurs de projets »