actualités

Apiculture : Campagne nationale de lutte contre contre la varroase

Apiculture : Campagne nationale de lutte contre contre la varroase 2

Apiculture: Le Maroc lancera bientôt une campagne nationale de lutte contre la varroase, une maladie parasitaire qui affecte les ruches. C’est ce qu’a annoncé le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Relations avec le parlement, et porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas à Rabat.

D’après lui, «cette campagne nationale, qui démarrera dans quelques jours, ciblera quelque 900.000 ruches pour un coût global de 30 millions de dirhams». Une opération qui sera pilotée par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des eaux et forêts, en collaboration avec l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Cette campagne nationale, qui démarrera dans quelques jours, ciblera quelque 900 mille ruches pour un coût global de 30 millions de dirhams, a précisé M. Baitas qui répondait, lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement, à une question sur les mesures prévues par l’Exécutif pour venir en aide aux agriculteurs touchés par le phénomène de la disparition des colonies d’abeilles.

Au terme de cette opération qui sera pilotée par le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, en collaboration avec l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), une deuxième phase débutera avec pour objectif la reconstruction des ruches, en particulier celles infectées. En parallèle, il sera procédé à la mise en place d’un programme de formation et d’encadrement des apiculteurs pour un budget de 150 millions de dirhams, a fait savoir le ministre délégué, ajoutant que ce programme sera mis en œuvre selon un calendrier précis et dans le strict respect des délais impartis. En février dernier, les premiers résultats des visites de terrain effectuées par les équipes relevant des services vétérinaires provinciaux de l’ONSSA, portant sur environ 23.000 ruches, ont permis de constater que cette désertion des ruches, dont l’ampleur varie d’une région à une autre, est un phénomène inédit dans le Royaume.

  Pedro Sánchez en visite au Maroc dans les prochaines semaines
Ir arriba