actualités

L’histoire du Maroc bientôt sur Netflix

L’histoire du Maroc bientôt sur Netflix 2

Le ministre marocain de la Culture, Mehdi Bensaïd, a rencontré lundi l’envoyé spécial du président de Netflix. Objectif, négocier l’installation de la plateforme américaine au Maroc pour augmenter le chiffre d’affaires annuel des tournages étrangers dans le royaume à l’horizon 2027.

le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mehdi Bensaïd, et des représentants de Netflix, ont exploré différentes possibilités à même de valoriser les productions de la plateforme dans le Royaume, mais aussi de promouvoir davantage la présence des productions marocaines sur Netflix.

Cette réunion vise à démarrer une collaboration permanente avec Netflix pour l’inciter à réaliser davantage de productions pour mettre en valeur la riche histoire du Maroc. « L’idée est d’initier un quota annuel de séries américaines et de coproductions marocaines avec le CCM qui seront consacrées à notre histoire, à l’instar de ce qu’elle fait sur l’histoire française, anglaise, espagnole, américaine… », a expliqué Bensaïd à Médias24.

Selon le ministre de la Culture, le Maroc peut capter un petit pourcentage des milliards de dollars que Netflix consacre par an à la production de films et séries. « En effet, en dehors de la série Lioness et du long-métrage Lonely Planet qu’elle produit déjà actuellement chez nous pour 190 MDH, nous voulons qu’elle s’installe au Maroc comme elle vient de le faire au Nigeria », précise le ministre.

Une première «prise de contact», qui s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres à venir, explique cette source, qui assure que cet entretien préliminaire avec le ministre devrait prochainement aboutir à «un partenariat stratégique», dans le but de positionner le Maroc, mais aussi d’en faire une destination de classe mondiale pour les tournages cinématographiques internationaux. Mehdi Bensaïd a aussi pour ambition de promouvoir le cinéma marocain, et d’augmenter la visibilité des productions marocaine, en facilitant leur diffusion sur Netflix.

  Migration clandestine: 21 personnes secourues et 2 cadavres repêchés près de Tan-Tan

Le ministère de la Culture s’est également engagé à revoir les procédures d’autorisation des tournages cinmétographiques, ainsi que celles de la production audiovisuelle, en vue de leur simplification, a également tenu à expliquer cet interlocuteur informé.

Ir arriba