actualités

Le Maroc fait sensation au festival des musiques sacrées de Helsinki

Le Maroc fait sensation au festival des musiques sacrées de Helsinki 2

Le Maroc, sa mosaïque multiculturelle et ses valeurs ancestrales de respect, de tolérance et d’ouverture ont figuré parmi les points focaux de la 4ème édition du festival des musiques sacrées de Helsinki, tenue du 13 au 15 octobre dans la capitale finlandaise.

A l’occasion de cet événement culturel, qui s’inspire du festival de Fès des musiques sacrées du monde, des artistes et des cinéastes marocains, musulmans et juifs, ont su captiver le public finlandais, en mettant en avant les interactions entre leur créativité artistique, leur propre vécu et le Maroc tolérant, ouvert, romanesque et absolument passionnant, indique un communiqué de l’Ambassade du Maroc en Finlande.

Ainsi, Vanessa Paloma EL Baz, Kamal Hachkar, Neta El Kaym et Amit Hai Cohen, des Marocains qui symbolisent ensemble la convergence entre les racines musulmanes, juives et berbères du Royaume, ont partagé avec le public finlandais les plus belles histoires de la culture et de l’héritage judéo-berbéro-marocain.

Ces artistes, qui ont pour fil conducteur un attachement fort au Royaume, ont impressionné le public finlandais par leurs messages de paix, d’humanité et de vivre-ensemble, précise-t-on de même source.

Le cinéaste marocain Kamal Hachkar a réussi le pari de conquérir un nouveau public avec l’art du documentaire, à travers le récit émotionnel des artistes Neta El Kaim et Amit Hai Cohen ou encore de Hachkar lui-même.

Par sa richesse et ses interrogations identitaires, parfois provocatrices, le documentaire “Dans tes yeux, je vois mon pays”, présenté pour la première fois en Finlande, a réussi à susciter un débat intéressant sur le Maroc et sa culture. Un débat enrichi par le passage de Vanessa El Baz sur scène des Synagogues et des écoles de Helsinki.

  Conditions d’accès au territoire national : les précisions du Ministère des Affaires Etrangères

Souvent décrite comme “une sorte de musée itinérant” la professeur, chercheuse et chanteuse El Baz a puisé dans son répertoire marocain juif où s’entremêlent des mots, des histoires d’amour et des messages de paix transmis par sa voie captivante.

Cette édition a connu la participation de troupes musicales représentatives de différentes cultures.

La contribution du Maroc à cet événement s’inscrit dans la continuité de celle de 2019, où le Royaume avait marqué une présence remarquable en tant qu’invité d’honneur avec le concours de l’Ambassade du Royaume à Helsinki qui continue d’accompagner la présence marocaine à cet événement, conclut le communiqué.

Ir arriba