actualités

PLF 2023 : 26 milliards de dirhams pour la Caisse de compensation

PLF 2023 : 26 milliards de dirhams pour la Caisse de compensation 2

La ministre de l’Economie et des finances, Nadia Fettah, a indiqué jeudi que la Caisse de compensation continuera à remplir sa fonction à travers l’allocation de 26 milliards de dirhams (MMDH) dans le cadre du Projet de loi de finances (PLF) 2023.

Lors d’une séance plénière des deux Chambres du Parlement, elle a fait savoir que les dépenses affectées à la subvention du gaz butane, au cours des neuf premiers mois de 2022, ont enregistré une augmentation de 70%, soit une moyenne de 97 dirhams par bouteille de 12 kg.

La ministre a souligné que le coût de la subvention des importations de blé pour cette année devrait s’élever à plus de 8,5 MMDH, outre un total de 1,3 MMDH destiné à subventionner la farine nationale de blé tendre, estimant que les coûts de compensation pour cette année devraient augmenter de 72%, sans compter les coûts de soutien des professionnels du transport public.

Par ailleurs, Nadia Fettah a fait remarquer que l’Etat prendra en charge les frais d’adhésion à l’assurance maladie obligatoire de base au profit de près de 4 millions de familles en situation de vulnérabilité, en allouant environ 9,5 MMDH, ce qui leur garantira l’accès aux établissements hospitaliers au même titre que le reste des bénéficiaires de la couverture maladie obligatoire. Dans le même contexte, la ministre a noté que la mise à niveau du système national de santé se poursuivra, à travers l’allocation de 4,6 MMDH supplémentaires, portant ainsi le budget global alloué au secteur de la santé et de la protection sociale à plus de 28 MMDH.

  ESSAOUIRA CONSACRÉE UNE DES VILLES LA PLUS CRÉATIVE DU MONDE

En ce qui concerne la réforme du système de l’éducation et de la formation, la ministre a relevé que le nouveau PLF a alloué 6,5 MMDH supplémentaires, portant le budget total alloué au secteur à environ 69 MMDH.

Le gouvernement redoublera également d’efforts pour favoriser l’insertion des jeunes sur le marché du travail, en poursuivant la mise en œuvre du programme Awrach, qui vise à créer 250.000 emplois, au cours des années 2022 et 2023, pour lequel le PLF 2023 a réservé environ 2,25 MMDH. Cela s’ajoute à la poursuite du programme Intelaka et Forsa pour lequel ce projet a consacré 1,25 MMDH. Et de faire savoir que le PLF prévoit également la création de 48 212 postes budgétaires, contre 43 860 en 2022.

Avec-MAP-

Ir arriba