Économie

Allianz Trade: Défaillances d’entreprises au Maroc se poursuivra en 2023

Allianz Trade: Défaillances d’entreprises au Maroc se poursuivra en 2023 2

Allianz Trade dresse un tableau sombre des défaillances d’entreprises au Maroc. 44%, c’est la hausse «vertigineuse» estimée des défaillances d’entreprises entre 2019 et 2023 pour le Maroc, alors qu’au niveau mondial, sur la même période, cette hausse est de 2%.

Après deux années de recul, une accélération forte et généralisée des défaillances est attendue. Selon la même source, les défaillances d’entreprises devraient rebondir à l’échelle mondiale en 2022 (+10%) et en 2023 (+19%). Deux rebonds significatifs, qui surviendront après deux années consécutives de recul, et qui devraient ramener les défaillances aux dessus de leurs niveaux pré-pandémie dès l’année prochaine (+2%).

En outre, une croissance économique significativement revue à la baisse en 2022 (à moins de 1%), l’envolée de la facture énergétique, la hausse des taux d’intérêts et des salaires, entre autres facteurs, pèseront fortement sur la rentabilité et la trésorerie des entreprises marocaines, explique l’assureur-crédit.

«De par son profond ancrage économique autour des pays de la zone euro, mais également de par les hausses enregistrée et escomptée du taux directeur par Bank Al-Maghrib, l’impact sur les marges des entreprises marocaines devrait suivre une tendance similaire à celle anticipée pour les entreprises de la zone euro», estime Hicham Bensaid Alaoui, directeur général d’Allianz Trade au Maroc.

Enfin, selon Allianz Trade, au Maroc, l’effet de la crise économique commencera à se faire percevoir avec davantage d’acuité en 2023, là où des aides publiques exceptionnelles et une grande stabilité des agrégats macro-économiques avaient permis de digérer davantage les chocs exogènes. L’impact additionnel du choc énergétique et de la pression inflationniste ont contribué à rendre la situation économique encore plus sensible, induisant ce niveau particulièrement important de défaillances d’entreprises.

  La compagnie maritime espagnole Naviera Armas entame le projet de relier Cadix et le Maroc
Ir arriba