actualités

Le Roi Mohammed VI ne participera pas au Sommet arabe d’Alger

Le Roi Mohammed VI ne participera pas au Sommet arabe d'Alger 2

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annoncé, lundi, que le roi Mohammed VI ne conduira pas la délégation de son pays au sommet de la Ligue arabe, prévu à Alger les 1er et 2 novembre prochain.

Dans un entretien à la chaîne d’information Al Arabia, depuis Alger où il se trouve pour représenter le Maroc à ce sommet, le chef de la diplomatie a rappelé, lundi, que le souverain faisait partie des «premiers dirigeants arabes à avoir initialement exprimé leur disposition à participer».

«Le Roi avait donné aussi ses instructions pour que nous informions les autres pays arabes de cette participation, afin de les encourager à prendre part également à cette rencontre», a-t-il ajouté. «Mais le Roi a suivi les travaux et il a aussi d’autres considérations», pour lesquelles la Ligue arabe a finalement été informée que le souverain ne fera pas partie des chefs d’Etat présents.

Bourita a déclaré que «le monarque marocain a donné des instructions à la délégation pour que celle-ci opère de manière constructive malgré son absence.»

Il a ajouté que «les explications de l’Algérie concernant la crise de la carte géographique n’étaient pas convaincantes.»

Bourita a également indiqué que «pour une raison obscure, les deux tiers des représentants des médias marocains accompagnant la délégation ont aussitôt dû rebrousser chemin depuis l’aéroport.»

Le Chef de la diplomatie marocaine a souligné que «la Ligue arabe est le seul canal de communication avec l’Algérie.»

  Des étudiants marocains sont encore bloqués en Ukraine

L’annonce a été faite faite sur la non-venue du roi Mohammed VI, après que le Maroc a notamment estimé que «les autorités algériennes ont réservé un traitement peu diplomatique à Nasser Bourita et à sa délégation, ce qui ne permettrait pas au Roi d’effectuer un séjour serein et apaisé». Plusieurs sources évoquent également «l’absence à ce sommet de chefs d’Etat que Rabat considère comme lui étant proches».

Ir arriba