Économie

Le FMI prévoit une hausse de la croissance à 1,25% en 2022 et 3% en 2023

Le FMI prévoit une hausse de la croissance à 1,25% en 2022 et 3% en 2023 2

Le FMI a révisé à la hausse ses projections de croissance pour l’économie marocaine à 1,25 % en 2022 et 3 % en 2023, affirmant que les exportations résilientes du Maroc, les envois de fonds robustes et la reprise du tourisme avaient contribué à compenser une partie des retombées des chocs externes.

Le gouvernement marocain s’attend cependant à ce que la croissance s’établisse à 1,5 % cette année avant de passer à 4 % l’année prochaine, à condition que le Maroc récolte une récolte moyenne.

L’économie marocaine avait enregistré une croissance de 7,9 %, mais une grave sécheresse et les répercussions de la guerre en Ukraine sur les prix des matières premières et de l’énergie ont assombri les perspectives de croissance cette année et jeté une ombre d’incertitude sur l’économie en général.

« Alors que nous nous attendons à ce que l’inflation commence à baisser l’année prochaine, entraînée par la baisse prévue des prix mondiaux des matières premières, assurer un retour de l’inflation à près de 2% d’ici 2024 nécessitera probablement de nouvelles augmentations des taux directeurs, pour ancrer davantage les anticipations d’inflation« , a déclaré le FMI après la conclusion de ses consultations au titre de l’article VI.

La banque centrale du Maroc a interrompu sa politique d’assouplissement monétaire en augmentant son taux directeur de 50 points de base à 2%, dans le but de contenir l’inflation.

Le FMI a salué les mesures prises par le Maroc pour étendre la protection sociale et lancer des subventions ciblées grâce à la mise en place du registre social.

Avec-MAP-

  Les transferts des Marocains du monde s’élèvent à 100 MMDH en 2021
Ir arriba