Le taux de récupération des touristes a atteint 80% à fin octobre 2022 au Maroc, dépassant le niveau mondial qui s’établit à 70%, a indiqué la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor.

Ammor, qui répondait à une question portant sur la stratégie de promotion du tourisme, lors d’une séance de questions orales tenue à la Chambre des conseillers, a relevé que le taux de récupération des recettes touristiques en devises s’est élevé, quant à lui, à 103% à fin septembre, et ce par rapport à son niveau de 2019, soit avant la crise du Covid-19.

S’agissant du tourisme interne, les recettes ont connu une hausse significative, a-t-elle fait remarquer, ajoutant que le nombre des nuitées ont, pour leur part, atteint 45% à fin septembre contre 30% avant la crise.Ces bonnes performances du secteur du tourisme sont le résultat de la bonne gestion de la crise du Covid-19 dont a fait preuve le Royaume, renforçant ainsi la crédibilité du Maroc à l’échelle internationale.

Elle sont également le fruit du soutien consacré par l’Etat au secteur dans le cadre du plan d’urgence, des opérations de commercialisation, de promotion et de garantie d’un nombre de sièges pour les destinations touristiques nationales ainsi que de l’adhésion totale des professionnels du secteur et des partenaires.

Dans ce même contexte, la ministre a rappelé la mobilisation d’une enveloppe de 2 milliards de dirhams (MMDH) pour soutenir le secteur du tourisme, dont 1 MMDH est dédié à la réhabilitation des unités hôtelières, précisant que cette initiative «a eu un impact positif sur le secteur».

À LIRE  la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière sera lancée fin octobre

Par ailleurs, Ammor a fait savoir que 40 mille employés du secteur ont bénéficié d’une prolongation de l’octroi de l’indemnité (2000 DH) pendant les trois premiers mois de l’année 2022, soulignant que ce même nombre d’employés a bénéficié du report de paiement des cotisations dues à la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS) pour une période de 6 mois.

En ce qui concerne le report des remboursements des prêts bancaires avec prise en charge des intérêts pendant la durée d’arrêt du travail, la ministre a relevé que le nombre des demandes a atteint 821, alors que le ministère a reçu 1345 demandes en rapport avec la taxe professionnelle des établissements d’hébergement touristique.

Ammor a fait savoir que 737 établissements d’hébergement ont bénéficié de l’accompagnement du ministère en vue de rouvrir leurs portes aux touristes et les accueillir dans les meilleures conditions avec un total de subventions estimées à 868 millions de dirhams (MDH).

D’autre part, la ministre a affirmé que le tourisme rural connaît une demande accrue de la part des touristes aussi bien étrangers que marocains, assurant, dans ce sens, que le Royaume dispose d’un grand potentiel en la matière, dans les différentes régions du Maroc.

Et de souligner dans ce cadre que le travail du ministère porte sur deux axes principaux, à savoir l’élaboration d’études et la mise en place de programmes de valorisation du potentiel touristique du monde rural, via la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique, en concertation avec les partenaires locaux, puis la réalisation de partenariats avec les différents acteurs pour la réalisation de ces programmes.

À LIRE  L’inventeur marocain Majid El Bouazzaoui primé au Japon

Avec-MAP-