Le dirham s’est déprécié de 1,73% face à l’euro et s’est apprécié de 1,89% vis-à-vis du dollar américain, durant la période allant du 10 au 16 novembre 2022, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, indique la Banque centrale dans son récent bulletin hebdomadaire.

Au 11 novembre 2022, les avoirs officiels de réserve se sont établis à 341,2 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 0,4% d’une semaine à l’autre et de 6,1% en glissement annuel, fait savoir BAM.

Au cours de la même période, l’encours global des interventions de BAM ressort à 104,8 MMDH, dont 46,8 MMDH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres, 31 MMDH d’encours de pensions livrées à long terme et 26,9 MMDH de prêts garantis à long terme.

Sur le marché interbancaire, le volume quotidien moyen des échanges s’est établi à 2,1 MMDH et le taux interbancaire s’est situé au cours de cette période à 2% en moyenne, relève BAM, notant que lors de l’appel d’offres du 16 novembre (date de valeur le 17 novembre), la Banque a injecté un montant de 32,1 MMDH sous forme d’avances à 7 jours.

Côté Bourse, le Masi a diminué de 0,3%, portant sa contre-performance depuis le début de l’année à 20,5%, précise la Banque centrale.

Cette évolution hebdomadaire reflète essentiellement les diminutions des indices des secteurs de l’agroalimentaire de 3,4%, du pétrole et gaz de 2,2% et des distributeurs de 1,5%. A l’inverse, l’indice du secteur des télécommunications et celui des banques ont augmenté de 1,3% et 0,4% respectivement.

À LIRE  M. El Otmani: la reconnaissance US de la marocanité du Sahara, un tournant majeur dans ce dossier

Pour ce qui est du volume global des échanges, il s’est établi à 699,1 millions de dirhams, après 361,6 millions une semaine auparavant.