actualités

Le Marocain Ramzi Boukhiam se qualifie pour le World Surf League championship Tour 2023

Le Marocain Ramzi Boukhiam se qualifie pour le World Surf League championship Tour 2023 2

Le surfeur Ramzi Boukhiam est devenu le premier Marocain à se qualifier pour le Championship Tour 2023, la plus prestigieuse compétition de surf au monde, à l’issue du Haleiwa Challenge, 7e et ultime étape des Challengers Series de la World Surf League (WSL), disputé à Hawaï.

Boukhiam, 1er Marocain et Arabe à intégrer l’élite mondiale du surf, est ainsi propulsé au rang des plus grands champions de la discipline en intégrant ce prestigieux circuit, peut-on lire dans un communiqué.

« Cela fait dix ans que j’ai commencé ma carrière en Pro Junior et que je participe aux WSL Qualifier series. Ceci prouve que si vous travaillez dur, vous pouvez toujours y arriver. J’ai obtenu de bons résultats cette année, mais on ne sait jamais », a-t-il déclaré.

« Je suis très fier du travail que j’ai accompli et de montrer à la nouvelle génération marocaine que nous avons ce qu’il faut pour réussir. Le message que je voudrais envoyer est qu’il faut toujours garder espoir et y croire. Je l’ai fait pour moi et pour tous les jeunes surfeurs marocains », a ajouté le champion de surf marocain.

La WSL est responsable de l’organisation des épreuves qui constituent le World Championship Tour ainsi que les compétitions permettant d’y accéder, à savoir les World Qualifying Series.

La WSL ainsi que l’International Surfing Association ISA sont les deux seuls reconnus par le Comité International Olympique (CIO) en tant qu’autorité d’administration mondiale pour le surf.

Originaire d’Agadir, Ramzi a débuté le surf à l’âge de 7 ans et remporté ses premières compétitions nationales et internationales dès l’âge de 10 ans.

  Les barrages remplis à 38,8%

Il a été sacré Champion d’Europe Junior et Vice-champion du monde Junior à 18 ans. Il fait partie aujourd’hui de l’élite mondiale de surf participant au circuit professionnel de la World Surf League (WSL), réputé mondialement pour son « roller backside ». Son but ultime est alors d’intégrer le circuit CT, correspondant au top 32 mondial réunissant la crème de la crème des surfeurs.

En 2022, pour la première fois de l’histoire, le surf devient une discipline olympique. Ramzi Boukhiam fait sensation et entre dans l’histoire comme premier Marocain et premier Africain qualifié pour les JOs, ayant affronté les meilleurs mondiaux, particulièrement les surfeurs du Top 10 de la World Surf League.

Avec-MAP-

Ir arriba