actualités

Initiative Al Moutmir: lancement à El Attaouia du dispositif dédié à la culture de l’olivier

Le Groupe OCP a procédé mardi, à la commune El Attaouia (province de Kelaâ des Sraghna), au lancement du dispositif itinérant dédié à la culture de l’olivier.
Initiative Al Moutmir: lancement à El Attaouia du dispositif dédié à la culture de l’olivier 2

Grâce à ce dispositif rentrant dans le cadre de l’initiative « Al Moutmir » lancée en 2018, les agriculteurs de l’olivier au niveau de cette province bénéficieront, trois jours durant, d’une série d’ateliers axés sur la promotion des meilleures pratiques agricoles, techniques et de gouvernance, et en particulier l’analyse du sol, la fertilisation raisonnée, les bonnes pratiques de la taille des oliviers, ainsi que sur la gestion rationnelle de l’irrigation.

Une équipe composée d’ingénieurs agronomes et de conseillers agricoles a été mise à la disposition des agriculteurs pour les doter d’outils nécessaires de nature à contribuer à l’amélioration de la productivité et du rendement de leurs cultures.

Le choix de la Région Marrakech-Safi pour le lancement de ce dispositif n’est pas fortuit puisque la production oléicole en 2019-2020 au niveau de cette partie du territoire national a été évaluée à 283.000 Tonnes (plus de 18 % de la production nationale) contre 223.000 Tonnes enregistrée au terme de la campagne précédente, soit une augmentation de 21 %.

Ce dispositif itinérant dédié à la culture de l’olivier s’inscrit dans la continuité des dispositifs itinérants organisés depuis septembre 2018 et vise, entre autres, à disséminer les bonnes pratiques agricoles respectueuses de l’environnement, notamment la fertilisation raisonnée basée sur un itinéraire technique scientifique intégré, maintenir et renforcer les liens avec les agricultures et acheminer les « farmer solutions » (solutions agricoles) au plus près des agriculteurs.

Il s’agit aussi de promouvoir l’utilisation des applications « @tmar » et « T@swiq » et connecter les agriculteurs aux partenaires fabricants- distributeurs d’engrais et à leurs réseaux de revendeurs.

  Flambée des prix des carburants : les transporteurs prolongent la grève nationale

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, le directeur d’Al Moutmir, Nawfal Roudies, a fait savoir que l’initiative Al Moutmir est portée à partir de septembre dernier, par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) en vue d’ancrer davantage la démarche scientifique qui constitue l’essence de ladite initiative, relevant que cet établissement d’enseignement supérieur pourra dans le cadre de cette initiative, assurer le lien entre la recherche appliquée et l’écosystème agricole, afin de contribuer à la mise en place de modèles de développement agricoles durables et inclusifs.

Et de poursuivre que ce dispositif itinérant dédié à la culture de l’olivier, vient contribuer à la dynamique agricole nationale soutenue grâce à la stratégie nationale « Green Generation » et ce, pour une agriculture durable et éco- efficiente au Maroc.

Parmi les nouveautés de cette édition figure l’introduction d’ateliers de sensibilisation et d’accompagnement pour la gestion des ressources hydriques et qui seront animés par des experts de l’UM6P, a-t-il expliqué.

Le dispositif itinérant ambitionne d’accompagner plus de 1.800 agriculteurs issus de quatre régions, à savoir : Marrakech-Safi, Béni-Mellal-Khénifra, l’Oriental et Fès-Meknès.

L’initiative Al Moutmir a consacré plus de 4.700 plateformes de démonstration (PFD) olivier depuis 2018, dans le cadre de développement de la filière oléicole, laisse savoir l’OCP, notant que ces plateformes ont été réparties sur l’ensemble des bassins de production, tout en ciblant les différents modes d’exploitation, de conduites (bour, irrigué gravitaire et goutte à goutte), ainsi que les diverses variétés.

Le programme des PFD, précise l’OCP, a permis l’amélioration des rendements allant de 18% à 22%, alors que le programme de production intégré adopté dans les plateformes de démonstration de la culture de l’olivier a permis l’amélioration de la marge bénéficiaire des agriculteurs allant de 28% à 34%.

  Les barrages remplis à 38,8%

En outre, l’utilisation d’engrais adaptés et l’encadrement des agriculteurs par les ingénieurs agronomes d’Al Moutmir au niveau des PFDs Olivier ont permis de promouvoir les techniques de fertilisation raisonnée et de stimuler, par conséquent, la demande pour les engrais de fonds (4 formules régionales olivier, 12 formules provinciales et plus de 430 formules spécifiques produites au niveau des points de ventes Smart Blender).

Ir arriba