actualités

Football : en Argentine, une pétition «pour que la France arrête de pleurer» atteint plus de 665.000 signatures

Les supporters argentins reprochent notamment à leurs homologues français de ne pas reconnaître leur défaite.
Football : en Argentine, une pétition "pour que la France arrête de pleurer" atteint plus de 665.000 signatures 2

« Depuis que nous avons gagné, les Français n’arrêtent pas de pleurer et de se plaindre et n’acceptent pas que l’Argentine est le champion du monde », a déclaré Valentin Gomez, l’initiateur de la pétition « France stop crying« qui a recueilli 664.709 signatures sur le site Change.org dimanche à 10H40 GMT+1.

À noter que l’arbitrage de la finale de dimanche dernier par le Polonais Szymon Marciniak a suscité des critiques en France. Sa décision d’accorder un penalty pour une faute d’Ousmane Dembélé sur Ángel Di María en première période a ainsi été pointée du doigt par de nombreux observateurs, tandis que des responsables français se sont publiquement plaint du comportement de certains fans argentins.

Des Français ont également regretté le manque d’élégance de certains joueurs argentins dans la victoire, en particulier du gardien Emiliano Martinez.

Parmi eux le président de la Fédération française de football Noël Graet qui a écrit à son homologue argentin Claudio Tapia pour s’émouvoir des « excès » des célébrations albicélestes.

La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a regretté vendredi le comportement « pitoyable » et « inélégant » de certains joueurs argentins lors des célébrations du titre mondial obtenu contre la France, épinglant notamment le gardien Emiliano Martinez.

« Je trouve ça pitoyable. Autant notre équipe de France a su perdre avec panache, autant la manière dont cette équipe argentine a agi après cette victoire n’a pas été digne du match qu’on a vu », a estimé la ministre sur RTL.

Pendant la parade des joueurs argentins, vainqueurs de la Coupe du monde en battant la France en finale (3-3, 4 t.a.b. à 2), Emiliano Martinez a été aperçu tenant une poupée représentant un bébé, dont le visage avait été recouvert d’une photo de Mbappé.

  Secousse tellurique de 5,3 dans la province d’Al Hoceima

Dans la foulée de la finale, « Dibu » Martinez s’était déjà ouvertement moqué de la star française, auteur de trois buts dans le match, en chantant dans le vestiaire: « Une minute de silence… pour Mbappé », avant d’être suivi par ses coéquipiers.

« C’est juste vulgaire, déplacé, vraiment pas à la hauteur de l’enjeu », a repris Mme Oudéa-Castéra, pointant des comportements de « gagnants inélégants ». « Cet Emiliano Martinez n’est pas en train de se distinguer dans cette affaire, c’est plutôt pathétique ».

La ministre s’est satisfaite que le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët ait écrit à son homologue argentin pour dénoncer selon lui des « excès anormaux » lors de ces célébrations.

La Fédération a également annoncé son intention de porter plainte contre les auteurs de propos racistes et haineux sur les réseaux sociaux à l’encontre de joueurs français comme Kingsley Coman et Aurélien Tchouaméni, qui ont raté leur tir au but en finale.

Avec-AFP-

Scroll al inicio