actualités

Effondrement d’une maison à Derb Mpulay Cherif à Casablanca

Une maison traditionnelle, sise le quartier Derb Moulay Cherif à Casablanca, s’est effondrée dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 décembre 2022. L’incident n’a pas fait de victime.
Effondrement d’une maison à Derb Mpulay Cherif à Casablanca 2

Une maison de trois étages menaçant ruine et évacuée au préalable, s’est effondrée lundi soir au quartier Derb Moulay Chrif à Casablanca, aucune victime n’est à déplorer, d’autant que ses habitants ont déjà été relogés.

Selon les mêmes sources, «une seule famille a continué à y vivre faute de pouvoir déménager ailleurs». La famille a pu évacuer les lieux «quelques minutes avant l’effondrement», après avoir ressenti des vibrations, poursuit-on.

«Mais il est à craindre que les habitations adjacentes ne tombent à leur tour», s’inquiète l’un des voisins. «D’autres habitants du quartier ne disposent pas des sommes nécessaires à un relogement (120 000 dirhams, ndlr) et ne peuvent donc le quitter. Pour l’heure, les autorités sont à pied d’œuvre pour éviter que des drames humains ne se produisent», témoigne une voisine.

Suite à l’effondrement, les éléments de la protection civile se sont précipités sur les lieux pour constater les dégâts. Dans des déclarations à Le360, le président de l’arrondissement de Hay Mohammadi, Youssef Rakhiss a précisé que la maison en question fait l’objet d’une décision d’évacuation et de démolition depuis 2017, au même titre que 112 autres habitations dans ce même quartier.

«La préfecture de Aïn Sebaa-Hay Mohammadi a mis à disposition des habitants concernés quelque 540 appartements pour les reloger. Et une large majorité des familles en question en ont effectivement bénéficié», poursuit-il en reconnaissant que «ce n’est pas assez» et que «le danger persiste, notamment pour les habitants qui refusent d’évacuer leurs demeures».

  Marocains du monde: un levier de développement socio-économique pour le Maroc
Ir arriba