actualités

Le tourisme reprend des couleurs en 2022

L’année 2022 a été marquée, au niveau de la région de l’Oriental, par une reprise de l’activité touristique à la faveur d’une bonne saison estivale, après la levée des restrictions liées à la crise sanitaire mondiale.
Le tourisme reprend des couleurs en 2022 2

Les opérateurs du secteur touristique, dont les hôteliers, les restaurateurs, les voyagistes et l’ensemble des intervenants, ont pu souffler après des saisons touristiques fortement affectées par la pandémie de covid-19 et ses répercussions néfastes sur la fréquentation des sites touristiques, l’animation culturelle et estivale et les déplacements en général.

L’été dernier en particulier a permis de redresser la barre et redonner espoir aux opérateurs du secteur. Selon les chiffres du département du Tourisme, le nombre d’arrivées aux établissements d’hébergement touristique classés s’est établi à plus de 110.000 entre juin et août 2022, soit une croissance de plus de 30% par rapport à 2021 et une récupération de plus de 90% par rapport à 2019.

Cette tendance a été confirmée par le nombre de nuitées de 360.000 enregistrées pendant l’été et qui avoisine les niveaux atteints en 2019.

Bon nombre de touristes, y compris parmi les Marocains du monde, ont pu donc renouer avec cette région ou découvrir pour la première fois cette destination qui recèle des potentialités touristiques, notamment balnéaires, importantes qui la positionnent comme l’une des régions les plus attractives durant la période estivale.

Cette embellie touristique se reflète aussi dans les résultats positifs du trafic aérien au niveau des principaux aéroports de l’Oriental. Les aéroports d’Oujda-Angad et de Nador-El Aroui figurent parmi les aéroports marocains ayant enregistré les taux de récupération les plus élevés par rapport à 2019, soit avant la pandémie.

Ainsi, l’aéroport de Nador-El Aroui a accueilli un total de 777.783 passagers durant les onze premiers mois de l’année 2022, ce qui représente un taux de récupération de 109% par rapport à la même période de 2019, selon des données de l’Office national des aéroports (ONDA).

  le Maroc participe à la Conférence internationale de défense 2021 d'Abu Dhabi

De son côté, l’aéroport Oujda-Angad a enregistré, à fin novembre 2022, un volume de trafic commercial de 793.460 passagers, soit un taux de récupération de 121%.

Une dynamique constatée également dans le transport maritime concentré, au niveau régional, dans le port de Béni Ensar et qui a bénéficié du retour massif des MRE lors de l’opération Marhaba.

Au niveau de la région, la ville de Saidia constitue la destination phare, en particulier grâce à la station balnéaire de Saidia qui dispose d’une capacité litière de plus de 6.400 lits et propose une offre d’animation riche, entre autres un aquaparc, une Marina, un Golf et plusieurs Beach clubs très fréquentés en période estivale.

De son côté, la ville de Nador, et en premier lieu la station touristique de Marchica, constitue la destination montante de l’Oriental, grâce à un cadre naturel exceptionnel et une offre touristique qui se renforce d’année en année.

La station de Marchica bénéficie d’un positionnement écotouristique unique qui en fait une destination balnéaire de choix, tout en accordant une importance considérable à l’aspect environnemental et à la préservation de ce joyau naturel qu’est la lagune de Marchica.

Une fois terminée, la station créera une offre hôtelière riche et diversifiée d’une capacité litière dépassant les 2.500 lits, ce qui lui permettra de fédérer un écosystème touristique important et jouer pleinement son rôle de moteur socio-économique pour le Grand Nador.

Lors d’une visite effectuée aux stations touristiques de Saidia et de Marchica, en vue d’examiner le bilan de la saison estivale et définir les axes de développement de ces destinations, la ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, s’est félicitée de l’excellente saison d’été réalisée cette année au niveau de la région de l’Oriental, ayant permis la récupération de 90% des réalisations de 2019 en termes d’arrivées dans les établissements hôteliers, ainsi qu’une hausse de 30% par rapport à 2021.

  Clermont-Ferrand-Fès : Ryanair a ouvert la ligne régulière

Elle a affirmé la volonté du ministère d’accélérer les investissements dans la région, en donnant la priorité aux stations de Saïdia et Marchica, notant que le tourisme balnéaire représente une force pour cette région mais ne constitue pas son unique atout, puisque l’Oriental est doté d’un arrière-pays extrêmement riche, qui mérite d’être valorisé.

En effet, du massif des Beni Snassen et son patrimoine préhistorique et jusqu’à Figuig, l’oasis le plus proche de l’Europe, l’Oriental regorge de trésors naturels, archéologiques et architecturaux hors du commun et d’un héritage culturel immatériel riche et diversifié, qui n’ont pas encore été pleinement mis en valeur au service du développement du tourisme et de l’économie de la région.

L’offre touristique de la région mérite donc d’être repensée et redynamisée, en vue de promouvoir ce secteur capital mais aussi pour trouver des solutions adéquates à la problématique de la saisonnalité de l’activité touristique.

Avec-MAP-

Ir arriba