actualités

Le déficit commercial augmente de 56,9% à fin novembre

L'augmentation des importations dépasse celle des exportations au début du mois de novembre, suite à la croissance de la demande marocaine en énergie et en biens de consommation
Le déficit commercial augmente de 56,9% à fin novembre 2

Le déficit commercial du Maroc s’est établi à 104,11 milliards de dirhams (MMDH) à fin novembre 2022, en hausse de 56,9% par rapport à la même période un an auparavant, selon l’Office des Changes.

Les importations ont progressé de 42,3% à plus de 676,81 MMDH et les exportations se sont améliorées de 33,1% à 389,76 MMDH, précise l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de novembre, notant que le taux de couverture a perdu 3,9 points à 57,6%.

La hausse des importations de biens fait suite à l’augmentation des achats de l’ensemble des groupes de produits, relève l’Office, précisant que la facture énergétique a plus que doublé se situant à 141,55 MMDH à fin novembre 2022.

Concernant les importations des demis produits, celles-ci augmentent de 49,1%, suite à la forte croissance des achats de l’ammoniac (19,29 MMDH contre 6,30 MMDH).

Les importations des produits alimentaires, de leur côté, affichent un accroissement de 48,8%, résultat de l’accroissement des approvisionnements en blé qui ont presque doublé sous l’effet prix en hausse de 44,5%. En parallèle, les quantités importées augmentent de 35,6%.

S’agissant des importations des produits bruts, celles-ci s’accroissent de 54,1%. Cette évolution fait suite à la hausse des achats des soufres bruts et non raffinés.

S’agissant des exportations de biens, leur accroissement concerne la majorité des secteurs, à savoir les phosphates et dérivés, l’Automobile, l’Agriculture et agro-alimentaire, le Textile et cuir.

  MARRAKECH: DÉMANTÈLEMENT D’UNE BANDE DE FAUSSAIRES DE BILLETS DE BANQUE
Ir arriba