actualités

Le Parlement marocain rejette « l’ingérence » des députés européens

Les deux chambres marocaines dénoncent les accusations « fallacieuses » des députés de Strasbourg et toute « ingérence » dans les affaires du royaume.
Le Parlement marocain rejette « l’ingérence » des députés européens 2

Les deux chambres du Parlement se sont réunies en séance plénière à Rabat pour «évaluer» la résolution du Parlement européen (PE) qui s’est également inquiété des allégations de corruption pesant sur ce pays.

Les «décisions (des eurodéputés) ne vont pas nous intimider et nous n’allons pas changer notre trajectoire et nos approches», estime Mohamed Ghiat, le président du groupe du Rassemblement national des indépendants (RNI), le principal parti de la majorité.

La résolution du PE est « une tentative désespérée d’influencer la justice marocaine indépendante » et une « violation de la souveraineté d’un pays partenaire », a renchéri Ahmed Touizi, du Parti Authenticité et Modernité (PAM), autre formation de la coalition gouvernementale.

Le Parlement marocain a aussi décidé d’informer la Présidence du PE du procès-verbal de cette séance contenant les positions et interventions des présidents et des représentants des différents groupes et groupement parlementaires et les parlementaires sans appartenance politique lors de cette séance, ainsi que des décisions qui seront prises à l’avenir.

«Le Parlement marocain prend note avec grand étonnement et profonde consternation de cette résolution, qui a gravement nui au capital confiance entre les deux institutions législatives, et porté profondément atteinte aux acquis positifs du travail commun sur plusieurs décennies», indique-t-on dans cette déclaration des deux Chambres du Parlement, lue par le président de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi Alami.

Il regrette que le Parlement européen se soit laissé entrainer par certains milieux hostiles en son sein, dans une campagne d’accusations fallacieuses visant un partenaire traditionnel et crédible, qui assume des rôles majeurs dans la protection des droits et libertés, et la défense de la paix et de la sécurité régionales et internationales. Partenaire qui est considéré comme un pilier de la stabilité, du bon voisinage et de la compréhension entre les peuples, les cultures et les civilisations.

  Musée Mohammed VI : Premier musée en Afrique à se doter de l’énergie solaire
Scroll al inicio