actualités

Signature d’un accord-cadre de partenariat entre Dakhla, la Commune de Vibo-Valentia et la Fondation Calabria Roma Europa

Un accord-cadre de partenariat entre la commune de Dakhla, la Commune de Vibo-Valentia et la Fondation Calabria Roma Europa a été signé, samedi, dans le but d’intensifier la coopération entre l’Italie et le Maroc dans les domaines économique, culturel, touristique et sportif.
Signature d’un accord-cadre de partenariat entre Dakhla, la Commune de Vibo-Valentia et la Fondation Calabria Roma Europa 2

Cet accord, qui intervient suite au jumelage signé, le 14 mars 2022 en Italie entre Dakhla et Vibo Valentia, a été paraphé par le président du Conseil communal de Dakhla, Erragheb Hormatallah, la maire de Vibo Valentia, Maria Limardo et le président de la Fondation Calabria Roma Europa, Dominico Naccari.

Selon les trois parties, cet accord ouvre des perspectives prometteuses pour la consolidation des échanges entre les acteurs touristiques, culturels, scolaires, universitaires, sociaux et économiques, publics et/ou privés, des deux pays.

Ces échanges, selon l’accord signé, peuvent prendre la forme de rencontres périodiques, d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques dans les domaines d’intérêt commun entre les élus et les représentants des deux collectivités, ainsi que le soutien aux échanges initiés par les différents acteurs du présent accord (universités, associations, acteurs économiques et associations culturelles, etc.)

La maire de Vibo Valentia, Maria Limardo, a salué la qualité des projets de développement dans différents domaines à Dakhla et les infrastructures ambitieuses porteuses d’emploi qui répondent aux enjeux de la région, mettant l’accent sur l’importance de consolider les liens de collaboration entre l’Italie et le Maroc dans tous les domaines, notamment économique, social et culturel.

« Le climat doux toute l’année et la situation géographique assez particulière de la ville font de Dakhla une attraction importante aux énormes potentialités », a-t-elle indiqué, faisant part de sa volonté de créer une ligne aérienne depuis Dakhla vers l’Italie afin de renforcer le rapprochement entre les deux pays et les deux peuples.

Pour sa part, le président de la Fondation Calabria Roma Europa, Dominico Naccari, a mis l’accent sur l’importance stratégique du Maroc en tant que porte et pont entre l’Europe et l’Afrique, soulignant la stabilité et la sécurité dont jouit le Royaume, offrant un cadre favorable aux opérateurs économiques étrangers à investir dans le Maroc, en l’occurrence à Dakhla.

  Etats-Unis: Abdellatif Hammouchi rencontre les patrons du FBI et de la CIA

Naccari a mis en avant les opportunités d’investissement prometteuses à Dakhla dans plusieurs domaines, notamment le tourisme et la pêche, ajoutant que ce potentiel important constitue une base essentielle pour développer un partenariat fructueux et profitable.

De son côté, Hormatallah a souligné que la signature de cet accord entre les communes de Dakhla et Vibo Valentia s’inscrit dans le cadre des efforts visant à consolider et à renforcer les relations entre le Royaume et la République italienne .

Il a noté que cet accord, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de la dynamique de la coopération internationale et décentralisée, vise à faire connaître la ville de Dakhla, mettre en valeur ses potentialités et ses programmes de développement, et accorder une visibilité internationale à la région en général.

Plus tôt dans la journée, la délégation italienne a été reçue par le Wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, pour examiner les possibilités d’investissement dans la région.

Ils ont également suivi des expositions et effectué des visites de terrain pour s’informer de près des potentialités de la région et des infrastructures dont elle dispose dans divers secteurs socio-économiques, ainsi que les efforts déployés pour assurer un développement socio-économique durable dans la région de Dakhla.

La délégation s’est rendue à plusieurs projets socio-économiques structurants, dont notamment le Centre d’investissement régional (CRI) de Dakhla-Oued Eddahab et le port de Dakhla.

Ir arriba