actualités

Eurodéputé espagnol Juan Fernando López Aguilar dénonce «des discours enflammés et très offensants» contre le Maroc

Un euro-député espagnol a dénoncé des propos offensants et enflammés contre le Maroc lors d’une séance de l’assemblée. Il a appelé à une attitude plus respectueuse et à des discussions constructives pour aborder les relations avec le Maroc.
Eurodéputé espagnol Juan Fernando López Aguilar dénonce «des discours enflammés et très offensants» contre le Maroc 2

Juan Fernando Lopez Aguilar, ancien ministre espagnol de la Justice, euro-député du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et actuel président de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen, s’interroge sur la façon dont les citoyens espagnols réagiraient si des propos aussi offensants étaient tenus à l’étranger à propos de l’Espagne et de ses institutions.

Il appelle à un respect mutuel et à des discussions constructives pour aborder les relations avec les autres pays.

Juan Fernando Lopez Aguilar, euro-député du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et actuel président de la Commission des libertés civiles, de la justice et des Affaires intérieures au Parlement européen, a réagi vivement à la résolution hostile au Maroc adoptée par le Parlement européen.

Il a critiqué à la fois le fond et la forme de cette résolution et a plaidé pour le respect total envers le Royaume du Maroc.

Il a également défendu la position de son parti qui a voté contre cette résolution. Il rappelle l’importance de respecter les relations diplomatiques entre les pays et l’importance de discuter de manière constructive pour résoudre les différents.

Lors de son intervention au Forum Premium Atlantic, organisé le lundi 23 janvier par le média Diario de Avisos, l’ancien ministre espagnol de la Justice a mis en évidence l’importance de maintenir de bonnes relations avec le Maroc en tant que voisin économique et stratégique de l’Espagne et de l’Union européenne.

Il a toutefois critiqué les personnes qui tiennent des discours offensants et enflammés contre le Royaume.

Il a indiqué qu’au Parlement européen, il entend des discours qui portent atteinte au Maroc, à son système politique, son système pénal, sa monarchie et son Roi, et cela démontre une « profonde insensibilité » vis-à-vis du Royaume du Maroc.

  Covid-19: le Maroc suspend les vols avec 6 autres pays

L’ancien ministre espagnol de la Justice a appelé à une attitude plus respectueuse et à des discussions constructives pour aborder les relations avec le Maroc.

Juan Fernando Lopez Aguilar a mis en garde contre les conséquences négatives que pourraient avoir ces propos hostiles pour l’Espagne, tout en soulignant l’importance de maintenir de bonnes relations avec le Maroc en tant que voisin économique et stratégique de l’Espagne et de l’Union européenne.

L’euro-député du Parti socialiste ouvrier espagnol a insisté sur le respect mutuel qui doit régner dans les relations entre les deux parties et a souligné que dire du mal de son voisin ne fait qu’aggraver les relations. Il a plaidé pour le respect du Maroc, en public comme en privé.

Il s’est également questionné sur la façon dont les citoyens espagnols réagiraient si des propos offensants étaient tenus à l’étranger à propos de l’Espagne et de ses institutions.

Juan Fernando López Aguilar: “Marruecos es un socio estratégico; si hay que tragar sapos, se tragan”

Ir arriba