actualités

Le rapport du Parlement européen, une ingérence flagrante dans les affaires du Maroc

Le Secrétariat général de l’Union des avocats arabe a exprimé son rejet des allégations contenues dans le rapport du Parlement européen sur la liberté d’expression et de la presse au Maroc, qualifiant le contenu du rapport d’ingérence flagrante dans le pouvoir judiciaire du Royaume et dans son indépendance.
Le rapport du Parlement européen, une ingérence flagrante dans les affaires du Maroc 2

Dans un communiqué publié mardi, le Secrétaire général de l’Union, le bâtonnier Mekkaoui Benaïssa, a qualifié le rapport du Parlement européen de « catastrophique » et « d’injuste » envers le Royaume qui a réalisé des avancées importantes en matière des droits de l’Homme, à travers la création d’institutions constitutionnelles, y compris judiciaires, qui protègent ces droits, ce qui distingue le Maroc de nombreux pays, dont des pays européens, comme étant un Etat de droit et des institutions.

Le rapport du Parlement européen, avec ses fausses accusations, ne reflète pas la situation des droits de l’Homme au Maroc et constitue une ingérence flagrante dans les affaires internes d’un pays souverain, a-t-il dit, soulignant d’autres part l’absence de positions en ce qui concerne les violations quotidiennes commises à l’égard du peuple palestinien.

Il a, dans ce sens, dénoncé la politique de deux poids deux mesures du Parlement européen, qui omet que les ères coloniales sont révolues et que le Maroc est un pays libre et indépendant, ajoutant que le rapport porte atteinte à la justice indépendante du Maroc, qui est appuyée par les garanties de défense et qui remplit toutes les conditions juridiques du procès équitable.

Le SG de l’Union des avocats arabes a également noté que le parlement européen a tenté de se faire passer pour le gendarme des droits de l’Homme avec son rapport médiocre sur les droits de l’Homme au Maroc, en violation de toutes les coutumes et les conventions internationales.

Conscient des motivations politiciennes et hégémonistes du rapport du parlement européen, le Secrétariat général de l’Union des avocats arabes condamne et dénonce ce document en raison de ses intentions malsaines visant à déstabiliser ce pays sûr.

  Ryanair annonce la reprise de ses activités au Maroc cet hiver

Avec-MAP-

Ir arriba